Retour de la taxe Nutella

Retour de la taxe Nutella

 

Déjà oubliée la fessée aux municipales, les parlementaires reprennent leur travail d’ingénierie fiscale (même s’il est vrai que la fiscalité sur les huiles ou le chocolat sont assez incohérentes). Les sénateurs Yves Daudigny et Catherine Deroche . Auteurs d’un rapport sur les taxes comportementales (vin, tabac…), veulent remettre à plat la fiscalité des huiles. Élaborée en 1967, elle pénalise l’huile d’olive (18 euros pour 100 kg), au bénéfice des huiles de colza, de pépins de raisin et de… palme (de 8 euros à 10 euros pour 100 kg). « La loi de santé publique élaborée par Marisol Touraine pourrait harmoniser ces différents taux, assure le sénateur PS Yves Daudigny,. Le texte sera dévoilé cet été. » Pour l’heure, ni les campagnes contre l’huile de palme, ni la tentative de créer une « taxe Nutella » ne sont venues à bout des aficionados du chocolat au goût de noisette. Selon Nielsen, les ventes de Nutella ont augmenté de 2% par rapport à l’année dernière. Une belle performance sur un marché de l’alimentaire sans vigueur. Le groupe italien Ferrero mettra les petits pots dans les grands pour fêter, le 18 mai, à Sceaux, près de Paris, les 50 ans de la marque inventée en Italie par le patriarche Pietro Ferrero. Un coup de génie auquel se sont ajoutés les Rocher, Kinder et autres Tic-Tac, qui ont hissé le champion transalpin au 4e rang mondial de la confiserie (8 milliards d’euros de chiffre d’affaires). Le clan Ferrero, aussi riche que secret, régale 40 pays en Europe, Amérique latine et Asie. Il a récemment décliné une proposition d’acquisition du géant Nestlé. Une sorte de consécration.

0 Réponses à “Retour de la taxe Nutella”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol