Réforme territoriale : le mensonge de Hollande

Réforme territoriale : le mensonge de Hollande

 

En panne de popularité, Hollande a repris à son compte la proposition de Valls pour refondre régions et départements. Une réforme (par ailleurs indispensable) qui ne se fera pas. Il faudrait les 2/3 du parlement ce qui est loin d’être le cas ou alors un référendum. Hollande ne fera pas de referendum car ce serait à coup sur un vote anti-Hollande assuré. Enfin dans le cas même où cette réforme se ferait- ce qui est impossible dans les délais annoncés- l’impact sur les fiances publiques ne pourrait être qu’à long terme pas avanat5 ans en tout cas. La réforme rapide du coûteux mille-feuille territorial voulue par François Hollande doit surmonter tellement d’obstacles, dont une révision de la Constitution jugée inévitable jusque dans la majorité, qu’elle paraît condamnée d’avance. Le président français a promis un « big bang » consistant à réduire de moitié le nombre des régions et à supprimer les départements, avec à la clé un report à 2016 des élections départementales et régionales pour le mettre en œuvre. « Une réforme majeure doit être portée. Il n’y a plus de temps à perdre. On verra alors qui sont les conservateurs et qui sont les réformateurs », a-t-il dit mardi sur RMC et BFM TV. Le président français, qui espère réaliser ainsi des économies non chiffrées et mener à bien une réforme majeure de son quinquennat, entend donc accélérer le tempo. Son Premier ministre, Manuel Valls, dans son discours de politique générale le 8 avril, avait en effet annoncé une nouvelle carte intercommunale « au 1er janvier 2018″, une réduction de moitié du nombre de régions d’ici au 1er janvier 2017 et un débat sur l’avenir des conseils départementaux. Manuel Valls a annoncé mercredi que François Hollande entamerait dès la semaine prochaine des consultations avec tous les dirigeants des partis politiques représentés au Parlement. « Une telle réforme doit pouvoir se faire dans le consensus », a-t-il déclaré lors des questions au gouvernement à l’Assemblée. « Pour aller vite, il faut saisir le Parlement après les consultations nécessaires et pour cela nous avons en même temps besoin de temps, et c’est la raison pour laquelle nous allons discuter du report des élections », a-t-il ajouté.

0 Réponses à “Réforme territoriale : le mensonge de Hollande”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol