Sondage : montée de la pauvreté

Sondage : montée de la pauvreté

 

Selon un sondage TNS-Sofres effectué auprès des maires à l’occasion des élections municipales la  pauvreté augmente. Ils sont 71% à penser que les personnes en situation de pauvreté sont, dans leur commune, « un peu plus qu’avant », 9% estiment même qu’elles sont « beaucoup plus qu’avant », seulement 6% jugeant qu’elles sont « moins qu’avant » (14 ne se prononcent pas).   »Au Secours catholique, on sait qu’il y a une forte dégradation de la pauvreté », souligne auprès de l’AFP Bernard Thibaud, secrétaire général de l’organisation. « Mais ce qui nous surprend c’est l’ampleur de la prise de conscience par les maires. Le chiffre de la dégradation de la pauvreté était de 51% en 2008, lors de la précédente enquête, et il est désormais de 80% ».  Pour une majorité d’élus, les femmes seules avec enfants et les jeunes sans emploi sont les deux catégories pour lesquelles la pauvreté s’est le plus aggravée (63%), devant les personnes en emploi précaire (62%), les chômeurs de longue durée (55 %).  Bernard Thibaud s’étonne cependant que les maires aient « moins la perception d’une dégradation pour les personnes sans abri et les personnes migrantes, alors que nous-mêmes, on constate une dégradation importante de la situation des familles migrantes ».  Face à cette situation, les maires disent en majorité avoir « fait des efforts plus importants » pour l’aide aux impayés (loyer, gaz, eau, électricité) pour les familles en difficultés (58%), les services d’aides à domicile (57%) et le soutien scolaire aux enfants (56%).  Par ailleurs, les trois quarts des maires (76%) jugent que le lien social s’est plutôt dégradé en France, mais pas au sein de leur commune, où la situation s’est plutôt améliorée (40%) ou n’a pas changé (46%). Une large majorité (91%) affirme avoir pris des initiatives pour renforcer ce lien social au cours de leur mandat, même si le plus souvent « il s’agit d’actions ponctuelles ou ciblées, plutôt que de politiques structurelles », note Bernard Thibaud.  Cette enquête, menée régulièrement depuis 1995, a été réalisée du 21 janvier au 3 février, par téléphone, auprès d’un échantillon de 400 maires, représentatif de l’ensemble des communes françaises.  Le Secours catholique lance lundi une campagne, baptisée « Ne laissons pas disparaître la fraternité », pour « mettre le vivre ensemble au cœur des préoccupations » des municipales.

 

0 Réponses à “Sondage : montée de la pauvreté”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol