Moins de fonctionnaires mais en maintenant les départements (Baroin)

Moins de fonctionnaires mais en maintenant les départements (Baroin)

 

 

Baroin qui faat partie des jeunes loups à droite préconise légitimement le non remplacement d’un fonctionnaire sur deux pour gérer la dette publique mais tout aussitôt se prononce pour le maintien des départements ; de quoi vraiment s’interroger sur la cohérence de nos politiques qui ne veulent surtout pas s’attaquer à l’oligarchie qui les a fait prince. Dommage car Baroin n’est pas le plus mauvais à droite. Interrogé, ce dimanche 9 février, lors du « Grand Rendez-vous » Europe 1, i>télé, Le Monde sur les sources d’économies (l’objectif fixé par le président François Hollande étant de 50 milliards), François Baroin a cité « les dépenses de l’État ». Selon lui, il faut restaurer la révision générale des politiques publiques », pour profiter de « la bosse démographique » qui provoque des départs de fonctionnaires. Au contraire, a déploré le député-maire de Troyes, la France a « été le seul pays à offrir comme réponse à la crise de la dette la création d’emplois publics ». Faut-il geler primes et avancements de fonctionnaires comme l’aurait suggéré Vincent Peillon qui l’a démenti ? François Baroin a défendu le gel du point d’indice, « élément constitutif d’une non-augmentation des dépenses ». »Je n’arrive plus à lire précisément la stratégie du gouvernement, je ne sais pas si ce sont des Tartuffe, des hypocrites, des maladroits ou si c’est une improvisation permanente », a soupiré le responsable d’opposition. « Vous n’allez pas faire payer aux fonctionnaires le poids de l’effort de la réduction de la dette et des déficits publics », a-t-il observé. « Lorsque nous avions fait le ‘un sur deux’, nous avons offert 50% de bonification indiciaire ». L’ex-hôte de Bercy a également proposé, pour les collectivités locales, un contrat inspiré par la RGPP. La « troisième source » d’économies, pour lui, « c’est le volet social, plus de 540 milliards de dépenses », dont « 30% liés au financement des retraites ». « La première erreur de François Hollande a été de modifier notre réforme des retraites ». Il doit « corriger cette erreur » (ndlr : retour à un départ à 60 ans pour certaines catégories). En revanche, il est opposé à une suppression des départements mais souhaite le retour au conseiller territorial (départements-régions) aboli par l’exécutif.

 

 

0 Réponses à “Moins de fonctionnaires mais en maintenant les départements (Baroin)”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol