Foot : des salaires démentiels jamais vus

Foot : des salaires démentiels jamais vus

 

On peut aimer le foot (et le sport en général) amis être scandalisé par les salaires des pros. Exemple, ‘attaquant colombien de Monaco, Radamel Falcao, gagne 1,2 million d’euros net par mois et devance ainsi l’attaquant suédois du Paris SG, Zlatan Ibrahimovic, rémunéré lui 807.000 euros net par mois, selon une enquête menée par Le Parisien qui ne précise pas les modalités de ses calculs. «Au classement des grandes fortunes, le grand gagnant s’appelle Falcao qui touche un salaire mensuel net de charges et d’impôts, de 1,2 million d’euros, qui le consacre comme le joueur le mieux payé du championnat» français, écrit ainsi le quotidien. «Exonéré d’impôts sur le revenu grâce aux privilèges fiscaux de la principauté, Falcao devance assez largement Ibrahimovic qui touche 807.000 euros», note encore le journal. Et ces montants astronomiques ne tiennent pas compte des primes et des contrats publicitaires. En termes financiers, les deux stars de ces deux clubs de Ligue 1 devancent largement leurs coéquipiers. A Monaco, un autre Colombien détient le deuxième meilleur salaire, il s’agit de James Rodriguez avec une rémunération de 370.000 euros net suivi par le Portugais Joao Moutinho avec 342.000 euros et le Français Eric Abidal avec 250.000 euros ex-aequo avec le Portugais Ricardo Carvalho. Au Paris SG, le Brésilien Thiago Silva perçoit 628.000 euros net puis vient l’Uruguayen Edinson Cavani payé 478.000 euros. Le Français Blaise Matuidi touche lui 103.000 euros, devancé par Lucas Digne avec 117.000 euros. En bas de classement, on trouve les jeunes Français Adrien Rabiot qui gagnent 6700 euros et Hervin Ongenda payé 2800 euros. Les disparités entre les joueurs sont donc considérables, le mieux payé (Ibrahimovic) gagne près de 300 fois plus que le moins bien rémunéré (Ongenda).  Mais dans les faits, Zlatan Ibrahimovic coûte beaucoup plus cher que son adversaire de l’AS Monoco à son club. De fait, sur le rocher, les footballeurs étrangers sous contrat avec l’ASM, ne sont pas assujettis à l’impôt. L’ASM débourse ainsi 1,2 million d’euros ainsi que 70.000 euros supplémentaires de charges donc 1,27 million d’euros au total pour son joueur vedette. A l’inverse, le PSG doit payer la taxe à 75% – qui entre en vigueur cette année – ainsi que des charges. Ainsi, le salaire net de 807.000 euros de Zlatan Ibrahimovic (soit un salaire brut de 1,35 million d’euros) coûte en réalité 2,33 millions d’euros au PSG, en incluant les charges patronales et la taxe à 75%, souligne le quotidien.  Quoiqu’il en soit, ces chiffres donnent le tournis. «Notre enquête met en évidence une densité de hauts revenus jamais vue dans l’histoire du championnat», conclut Le Parisien.

 

0 Réponses à “Foot : des salaires démentiels jamais vus”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol