France : le déclin pourquoi ?

France : le déclin pourquoi ?

 

Les français sont très pessimistes pour l’avenir  ( entre 70 et 80%), du coup faute  de confiance les investissements reculent, la consommation ne progresse pas ( +0.1%) en 2013 alors que la démographie augmente, le chômage croît  ( 7 à 8 millions de chômeurs quand pôle emploi n’en décompte que 5 millions dont 3 en catégorie A), la balance commerciale est dans le rouge depuis longtemps ( autour de 65 milliards en 2013), la croissance est inexistante ( environ 0.1% en 201), les déficits et la dette croissants (75 milliards pour le déficit public en 2013), l’attractivité de la France s’écroule ( investissements étrangers -77% en 2013, alors qu’ils progressent de 38% dans l’union européenne et de 11% dans le monde. On pourrait continuer avec le classement mondial du système éducatif français qui ne cesse de dégringoler, l’insécurité aussi,  la précarité, la pauvreté, les inégalités sociales. La réalité c’est que le pays n’est plus dirigé depuis longtemps, que le vrai pouvoir est aux mains de superstructures inefficaces et incontrôlables qui se reproduisent (politiques, économiques, administratives etc.). Une sorte de pieuvre impossible à reformer et que les élections ne changeront pas. Conséquences : le record du monde de fiscalité, des procédures qui tuent l’initiative, des improductifs partout. Dans l’Etat mais tout autant dans les collectivités locales ;   avec e n moyenne un mois d’arrêter de travail par an ! Même chose dans les plus petites communes. Tout cela a un coût et surtout génère aussi une bureaucratie qui asphyxie. Avec un million de fonctionnaires en moins cela per mettrait d’équilibrer  le budget de l’Etat, donc d’alléger la fiscalité, de retrouver de la compétitivité, de créer des emplois, de relancer consommation et emploi. Or 80% environ de la classe politique émane de la fonction publique et assimilée, on passe allégrement de l’ administration, à l’économie et à la politique (et inversement)  grâce aux passerelles permises par le corporatisme de cette oligarchie. Le gouvernement lui-même est un gouvernement de fonctionnaires pour l’essentiel ; les conseillers sont des fonctionnaires qui n’ont qu’une idée se reclasser dans l’ administration dans une poste plus élevé que lors de leur détachement ou de pantoufler dans une entreprise. Les fonctionnaires en place n’ont évidemment qu’une idée approximative des réalités économiques et sociales. Les anciens fonctionnaires à la tête des entreprises sont pour la plupart incompétents (ce qui conduit à des faillites retentissantes, la dernière Mory par exemple dont  un ancien fonctionnaire avait déjà plombé l’avenir.). Comment dès lors ne pas désespérer de l’avenir de la France. Il faudrait des réformes structurelles, nombreuses, cohérentes, volontaristes. Parmi celle-ci sans doute, une plus urgente :  interdire définitivement aux fonctionnaires d’exercer des mandats politiques ou bien de démissionner de leur statut. Une vielle proposition dont Raymond barre est le premier auteur, vite enterrée par l’oligarchie !

0 Réponses à “France : le déclin pourquoi ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol