Hollande : Tartuffe répudie Trierweilller

Hollande : Tartuffe répudie Trierweilller

 

Hollande qui avait toujours affirmé que les affaires privées se règlent en privé a fait montre  d’une élégance suprême en appelant  lui-même l’AFP pour indiquer »Je fais savoir que j’ai mis fin à la vie commune que je partageais avec Valérie Trierweiler », Un communiqué évidemment pesé et qui révèle une fois de plus la tartufferie du personnage. Il ya d’abord la dialectique de cette déclaration significative du nombrilisme hollandais «  moi » «   je, j’ai, je » ; une dialectique de monarque. Il est clair qu’il s’agit d’une répudiation pure et simple puisque Trierweilller n’est aucune associée à la rédaction de cette information. En clair,  il a viré sa compagne. « Moi, je serai Président exemplaire…. »  avait-il pourtant déclaré. Si cette affaire relevait strictement du domaine privé pourquoi solliciter  les médias pour en parler personnellement ? Il s’agit d’une tartufferie pathétique  significative du comportement de Hollande dans la vie privée comme dans la vie politique. Certes Trierweilller n’a jamais été très populaire dans l’opinion publique mais ce n’est pas l’opinion publique qui l’a imposée à l’Elysée mais Hollande. Une situation inédite en France.  Même si la question du statut de la Première Dame est finalement très accessoire.  Pourtant Hollande la répudie comme une courtisane ; une attitude misérable dénuée de toute dignité. Hollande tel qu’il est Tartuffe parvenu à ses fins,  la conquête du pouvoir pour idéologie, pour seule conviction, pour seul projet. Ce n’est pas le fait privé en lui –même qui appelle la réprobation mais la manière et le rapport qu’entretient Hollande à autrui ;  un personnage  dénué de tout affect, d’une prétention à faire peur et dont toutes les valeurs doivent se plier à son incommensurable ego. De quoi faire peur quand on pense qu’Hollande est le président élu de la république. Sans doute  d’autres ont aussi renié certaines de   leurs convictions de campagne électorale après leur élection mais à ce point, il y motif à frémir. Hollande, c’est Tartuffe en politique ; Socialiste il y a quelques mois et qui se découvre social démocrate et même social libéral une fois élu. Hollande qui devait terrasser  le chômage, inverser la courbe du chômage et sort de son chapeau une nouvelle escroquerie avec le pacte de responsabilité. Hollande qui avait promis la justice sociale et qui matraque les couches populaires et moyennes avec la fiscalité ; Hollande fait à peu près le contraire de ce qu’il avait indiqué, sachant sans doute en toute conscience qu’il ne tiendrait pas ses promesses illusoires. Hollande au surplus qui ne sait pas même choisir une stratégie claire et slalome entre les opinions, les médias,  les avis d’experts et les courants contradictoires du PS. Bref Hollande en Tartuffe, tel qu’il est réellement enfin débarrassé de ce masque de normalité qui le dissimulait. Enfin vouloir affirmer son autorité dont est  si cruellement dépourvu à l’occasion d’un règlement de compte avec sa compagne caractérise une psychologie dénuée de toute humanité,  pathétique et inquiétante.

0 Réponses à “Hollande : Tartuffe répudie Trierweilller”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol