Inflation : trop faible en zone euro

Inflation : trop faible en zone euro

 

La déflation pourrait menacer la zone euro. L’inflation en Allemagne calculée aux normes européennes a nettement ralenti en décembre à 1,2%, un chiffre qui attise les craintes d’une spirale déflationniste dans la zone euro. Plusieurs économistes expliquent que cette décélération des prix à la consommation est due en partie à un changement de la méthode de calcul mais ce chiffre n’en plaide pas moins en faveur de nouvelles mesures de la Banque centrale européenne (BCE) pour prévenir la déflation. A 1,2% en rythme annuel en décembre, l’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) – la mesure de l’inflation utilisée par la BCE – est inférieur au consensus des estimations d’économistes recueillies par Reuters, qui le donnait à 1,4%, et marque un net ralentissement par rapport à novembre (1,6%). Il s’éloigne en outre de l’objectif de stabilité des prix tel que le définit la BCE, à savoir une inflation « inférieure à mais proche de 2% ». La première estimation de l’inflation dans la zone euro le mois dernier est attendue mardi et le consensus donne un chiffre de 0,9% seulement, inchangé par rapport à novembre. Pour Dirk Schumacher, de Goldman Sachs, le chiffre allemand de lundi pourrait faire tomber l’indice de la zone euro à 0,8%. Un recul à 0,7% de l’inflation en zone euro en octobre avait conduit la BCE à annoncer début novembre une baisse inattendue de son principal taux d’intérêt à 0,25%, un nouveau plus bas historique. Et la banque centrale est d’autant plus incitée à agir que l’Allemagne n’est pas le seul pays dans lequel l’inflation est inférieure à 2%. En France, la hausse de l’indice IPCH est tombée à 0,8% sur un an en novembre.

 

0 Réponses à “Inflation : trop faible en zone euro”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol