Hollande : une posture de monarque

Hollande : posture  de monarque

 

Changement de ton, changement de débit, changement de la gestuelle ; Hollande en posture monarque. Ses conseillers en com. lui avaient recommandé d’’apparaître beaucoup plus tranchant, plus décidé, plus autoritaire. Bref de se monter en vrai chef puisqu’il est surtout ressenti comme quelqu’un qui hésite, qui slalome et finalemenet ne sait pas décider. Du coup c’est vraiment le monarque qui s’est exprimé, « Je, je, je ». Pas un instant il n’a été fait la moindre référence ni au gouvernement, ni au Premier Ministre, ni aux institutions ; Hollande est le seul chef, c’est l’Elysée qui commande y compris sur le contrôle des économies publiques, » j’y veillerai personnellement ». Du coup on se demande si on a vraimenet besoin d’un gouvernement avec un tel monarque.  Surement pas d’ailleurs puisqu’il y a environ 1000 collaborateurs à l’Elysée pour à peine la moitié à Matignon, une misère !  Hollande et ses conseillers entretiennent un rapport ambigu avec la démocratie et ils confondent sans doute république et monarchie. Du coup le président mou qui se déguise en dur le soir du réveillon apparait encore plus pathétique comme finalemenet sa conception de la démocratie : poussiéreuse.

 

0 Réponses à “Hollande : une posture de monarque”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol