Baisse de l’épargne

Baisse de l’épargne

 

L’épargne populaire se réduit à nouveau en novembre. En cause, la diminution du revenu disponible qui a contraint nombre de ménages à piocher dans le bas de laine pour payer impôts et factures de la rentrée ; aussi la baisse de la rémunération puisque le taux du livret A est passé de 1.75% à 1.25% en août (et on parle de 1% début 2014 !) , soit un taux pratiquement nul si l’on tient compte de la véritable hausse de l’inflation. Enfin les menaces qui ont plané sur la fiscalité de cette épargne.  Le Livret A et le Livret de développement durable (LDD) ont poursuivi leur décollecte en novembre, selon des données publiées lundi par la Caisse des dépôts. Les deux livrets d’épargne défiscalisée affichent une collecte nette globale négative de 1,06 milliard d’euros pour le mois, ramenant l’encours global à 361 milliards d’euros fin novembre. La décollecte nette du Livret A  été de 790 millions d’euros en novembre, l’encours global ressortant à 261,8 milliards. De son côté, la décollecte du LDD a totalisé 280 millions d’euros, faisant baisser son encours à 99,2 milliards. Sur onze mois, la collecte cumulée de ces deux produits d’épargne populaire s’établit à 18,37 milliards d’euros. Le rendement du Livret A et du LDD – révisé régulièrement en fonction du niveau de l’inflation – a été abaissé de 1,75% à 1,25% en août, ce qui constitue son plus bas historique. Les prix à la consommation sont restés stables en novembre en France, selon les chiffres controversés de l’Insee, la hausse des produits alimentaires et manufacturés ayant été compensée par une nette baisse des services de transports et de communications.

0 Réponses à “Baisse de l’épargne”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol