Kem One: reprise par Krassny

Kem One: reprise par Krassny

 

L’industriel Alain de Krassny va récupérer une partie des activités de Kem One, et le fonds Open Gate devrait entrer au capital ultérieurement. . Le tribunal de commerce de Lyon a validé, ce vendredi 20 décembre, la reprise d’une partie des activités de Kem One, par l’industriel Alain de Krassny. Le Français était seul en lice après que l’américain Open Gate Capital a retiré son offre la veille. Le tribunal, qui devait initialement rendre son verdict mercredi, a repoussé sa décision à ce jour pour étudier la demande de fusion des offres formulée au début de l’audience par les deux repreneurs potentiels.  Mais cette opération a été déclarée « techniquement impossible par les magistrats ». Le fonds américain a, de ce fait, retiré son offre mercredi, assurant qu’il procéderait à une fusion ultérieure si le tribunal désignait Alain de Krassny comme repreneur. Une partie de Kem One, entreprise née il y a un an demi de la cession des activités vinyliques d’Arkema au financier Gary Klesch, a été placée en redressement judiciaire en mars dernier. Seule l’activité production de PVC est concernée par le plan de redressement menaçant 1.300 emplois. Arkema, toujours créancier de Kem One, annonce d’ailleurs ce vendredi soir effacer la dette du groupe « afin de faciliter cette reprise ». Un geste qui lui coûtera entre 15 et 20 millions d’euros de charge nette au 4ème trimestre. L’actionnaire réaffirme d’ailleurs son engagement de reclasser en interne 100 salariés de Kem One.

 

0 Réponses à “Kem One: reprise par Krassny”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol