Centrafrique :  » quelle stratégie ? » (Alliot-Marie)

Centrafrique :  » quelle stratégie ? » (Alliot-Marie)

Quelle stratégie c’est la question que se pose avec lucidité Alliot Marie ; elle n’a sans doute pas été la meilleur ministre de la défense mais elle  pose la problématique de l’enlisement et de l’isolement de la France. Deux questions récurrentes qui valent aussi bien pour la Centrafrique que pour le Mali. Alors que l’armée française a renforcé samedi 7 décembre son dispositif d’intervention en Centrafrique, l’ancienne ministre des Affaires Étrangères, Michèle Alliot-Marie, s’est interrogée au micro RTL sur la stratégie du chef de l’État. « Y aller quand on a vu les massacres et les tueries dans ce pays c’est normal », estime l’ancienne ministre UMP. Mais cette intervention n’est pas sans poser quelques questions selon elle. « Pourquoi rien n’a été fait depuis mars ? Comment se fait-il que nous soyons seuls ? », s’interroge-t-elle, « Y aller d’accord, mais quelle stratégie ? » Michèle Alliot-Marie établit un parallèle avec l’intervention française au Mali : « François Hollande nous avait dit qu’au Mali il n’y aurait plus de soldats français en août…on y est toujours », rappelle-t-elle. Le Président a annoncé que 1.600 soldats étaient envoyés en Centrafrique, soit 400 de plus que ce qui avait été annoncé jusque-là. Pour Michèle Alliot-Marie, se rendre compte qu’il faut plus de soldats au moment d’intervenir « fait un peu amateur ». L’ancienne ministre note par ailleurs que cette intervention a lieu à un moment où la France est en train de diminuer son nombre de militaires et ses commandes d’équipements.

0 Réponses à “Centrafrique :  » quelle stratégie ? » (Alliot-Marie)”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol