Immobilier : la chute.

Immobilier : la chute.

 

C’est que  disent enfin les notaires qui ont longtemps affirmé le contraire. Le discours d’ouverture de « l’assemblée de liaison » (la grande assemblée qui réunit chaque année plus de 700 professionnels du secteur), ce lundi 2 décembre, n’est guère optimiste. « Nous estimons pour 2013 un chiffre d’affaires global de la profession en baisse de 10% à 12% et un résultat en chute de 30% à 35% », explique, Jean Tarrade, président du Conseil supérieur du notariat. Un notaire confie ainsi que la chute du chiffre d’affaires pourrait même atteindre 25%, et celle du résultat 46% en 2013. « Jusqu’ici nous n’avons pas licencié, on compte toujours un peu plus de 48.000 collaborateurs. Mais ça pourrait ne pas durer, il y a des limites à tout ».  La raison? Le blocage du marché immobilier, un secteur qui représente 50% de l’activité d’une étude notariale. Et rien ne laisse présager une amélioration. L’instabilité fiscale inquiète les propriétaires. « Les clients nous demandent si c’est le moment de vendre », explique Jean Tarrade. Par ailleurs, il affirme que « ce n’est pas en réduisant les honoraires des notaires que l’on augmentera le nombre de transactions immobilières ». En effet, les émoluments, pour un prix de vente supérieur à 60.000 euros, ne représentent que 1%.

0 Réponses à “Immobilier : la chute.”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol