Etats-Unis: la Fed soutient l’économie

Etats-Unis: la Fed soutient l’économie

 

Alors  que la BCE va sans doute choisir l’attentisme face à la montée de l’euro  qui handicape la compétitivité, la FED, elle, va choisir de soutenir l’économie en continuant d’injecter des liquidités.  Pour influer sur les taux à la baisse et favoriser la reprise, la Fed achète chaque mois pour 85 milliards de dollars de bons du Trésor et de titres liés à des emprunts hypothécaires. Ces injections de liquidités dans le circuit financier se montent désormais à 850 milliards de dollars depuis le début de l’année et pourraient dépasser 1.300 milliards de dollars, si elles se poursuivent jusqu’en mars, calcule Paul Ashworth, de la société d’analyses économiques Capital Economics.  La Fed maintient par ailleurs son taux directeur proche de zéro depuis fin 2008 et s’est engagée à le faire tant que le chômage ne descendrait pas sous 6,5%. Il se situait en septembre à 7,2%. Lors de la précédente réunion du Comité de politique monétaire (FOMC) en septembre, tous les acteurs sur les marchés s’attendaient à une amorce tant annoncée des injections de liquidités. Mais à leur grande surprise, anticipant un gel partiel de l’administration du fait du bras de fer sur le budget avec le Congrès, la Fed avait préféré maintenir le statu quo, choisissant d’ »attendre davantage de preuves de la reprise ». Six semaines plus tard, ces preuves ne sont pas encore là, estiment les analystes et le manque de visibilité de l’évolution de l’activité a été renforcé par la fermeture des services administratifs pendant 16 jours du 1er au 17 octobre.  Les créations d’emplois pour septembre ont été décevantes, à 148.000. La confiance des consommateurs, mesurée par l’indice de l’Université du Michigan comme par le Conference Board, a plongé, ébranlée par la paralysie du gouvernement. « Un mauvais signe » avant la saison des ventes de fin d’année, souligne Chris Christopher, d’IHS Global Insight.  Les ventes au détail ont fait pâle figure (-0,1%) tandis que la production manufacturière demeure anémique (+0,1%). Quant aux promesses de ventes de logements, signe anticipé de l’activité du marché immobilier qui tire actuellement la croissance, elles ont nettement marqué le pas (-5,6% en septembre), ralenties par un raffermissement des taux d’intérêt immobiliers.

 

0 Réponses à “Etats-Unis: la Fed soutient l’économie”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol