Immigration. Léornarda : dossier explosif pour Hollande

Immigration. Léornarda : dossier explosif pour Hollande

 

 

Hollande risque vraisemblablement de s’enliser un peu plus dans l’affaire Léornarda et au-delà sur le dossier immigration. La gauche du PS veut la tête de Valls. Malheureusement Valls est le seul ministre très populaire ; pire une majorité des français en ferait un bon Premier ministre. Sur l’affaire Léornarda c’est un véritable piège ; Il faut choisir entre les règles de la république et l’approche humanitaire. Or d’après un sondage de BFM 90% des français ne sont pas favorables au retour en France de Léornarda. C’est évidemment un drame humain pour la petite fille qui n’est pas responsable de sa situation  mais annuler son expulsion c’est donner un signe aux milliers d’immigrés potentiels, c’est aussi faire jurisprudence si on régularise sa famille dont le dossier  est loin d’être clair puisqu’il semble que le père a fait de fausses déclarations. Comme souvent Hollande hésite à trancher. II attend. Attaquer de front Valls c’est prendre le risque de descendre encore dans les sondages et faire monter un peu plus Valls. Il  n’y a pas pire bourbier dans lequel s’enliser que celui de l’affaire Léornarda. Dès lors, autant essayer de s’en tenir éloigné. Comme il l’avait indiqué mercredi en marge du Conseil des ministres, François Hollande va donc continuer à temporiser, à essayer «d’y voir plus clair avant de commenter». Le temps de prendre connaissance des conclusions de l’enquête administrative commanditée sur les conditions de l’expulsion de cette jeune Rom kosovare. Et encore, le président de la République devrait même ne pas s’exprimer sur le sujet dans l’immédiat, et laisser à Matignon ou au ministère de l’Intérieur le soin d’annoncer l’issue de l’histoire. À l’Élysée, on assure n’avoir «aucun commentaire» à faire sur le sujet. Ce qui n’empêche pas François Hollande de suivre de très près le dossier, tant ses répercussions peuvent s’avérer cataclysmiques pour la cohésion de sa majorité. «C’est un sujet sensible car c’est un marqueur historique à gauche», reconnaît-on. Ainsi, mercredi, lors de leur déjeuner hebdomadaire à l’Élysée, c’est ensemble que le président de la République et son premier ministre ont écrit la réponse que Jean-Marc Ayrault devait apporter quelques heures plus tard aux députés dans l’hémicycle. Elle dessine la ligne de l’Élysée et du gouvernement: le strict respect du droit, avec humanité quand c’est possible. « À peine quarante-huit heures après Brignoles et une victoire du FN, on aurait mieux fait de la fermer.»

 

0 Réponses à “Immigration. Léornarda : dossier explosif pour Hollande”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol