Montebourg: « Heuliez pas d’avenir »

Montebourg: « Heuliez pas d’avenir »

Changement de discours chez Montebourg qui ne défend plus les entreprises en difficulté ; il se refait une image ; il découvre qu’il faut des commandes pour assurer l’avenir des entreprises ! Un progrès. Il devrait sans doute aussi s’interroger sur la fiscalité qui plombe la compétitivité. Sans doute son prochain « coming out » ! Arnaud Montebourg ne pense pas pouvoir aider l’équipementier automobile Heuliez. Alors qu’une audience décisive doit se tenir ce lundi 23 septembre devant le tribunal de commerce de Niort (Deux-Sèvres) pour examiner d’éventuelles offres de reprise d’Heuliez, à l’agonie depuis six ans avec trois dépôts de bilan le ministre du Redressement productif a déclaré sur iTélé : « Ça fait trois fois qu’on a aidé ». « Nous ne sommes pas là pour mettre des ressources rares dans des entreprises qui n’ont pas d’avenir« , a ajouté le ministre, soulignant que de l’argent public avait « déjà » été injecté dans l’entreprise. « Il y en a encore eu dernièrement », a indiqué Arnaud Montebourg. « Si, chez Heuliez, nous arrivons à trouver des solutions avec des pourvoyeurs d’ordres, des commandes, cela sera très facile. Or, le problème aujourd’hui, c’est que nous n’arrivons pas avec cette entreprise à trouver et garantir un avenir avec des commandes », a-t-il relevé. Il a écarté l’option d’une nationalisation, qui avait été évoquée pour les hauts-fourneaux d’ArcelorMittal de Florange (Moselle), mis à l’arrêt en avril. « Florange était une entreprise qui garantissait de la rentabilité », a fait valoir le ministre. Le Conseil régional de Poitou-Charente a voté, le 13 septembre, en faveur de la création d’une société d’économie mixte (SEM) dont le but sera de soutenir l’entreprise, déjà sauvée par la région en 2009 avec à l’époque une entrée dans le capital à hauteur de cinq millions d’euros et plus tard une avance remboursable de 2,8 millions. « On n’a pas le droit de laisser tomber Heuliez », a déclaré la présidente du Conseil régional, Ségolène Royal, aux élus. « Seule la région peut maintenir Heuliez à flot en attendant une éventuelle commande. Il y a un contexte transitoire à aménager. Il faut tenir en attendant », a-t-elle dit

 

0 Réponses à “Montebourg: « Heuliez pas d’avenir »”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol