Notre-Dame-des-Landes : mobilisation dans le calme

Notre-Dame-des-Landes : mobilisation dans le calme

 

Les organisateurs espèrent accueillir 50.000 personnes et maintenir ainsi la pression sur le gouvernement, malgré des tensions internes au mouvement. L’affluence, décevante en début d’après-midi, a gonflé jusqu’à atteindre les 8.000 participants à 20 heures selon les organisateurs. Comme à Avignon, il y aura un festival « in » et un « off » ce week-end à Notre-Dame-des-Landes, sur le site prévu pour la construction du futur aéroport du Grand-Ouest.  Côté officiel, les opposants historiques de l’Acipa attendent quelque 50.000 personnes pour la 13e édition de leur rendez-vous estival baptisé « On ne lâche rien ! ». Plusieurs têtes d’affiches sont attendues comme Tryo ou San Severino. Côté « off », les zadistes, militants qui occupent le site depuis quelques mois, lancent au même moment le festival « le ZAD’nard déchaîné ». La programmation ? Du punk, de l’électro ou du « hardcore ». Samedi après-midi, les organisateurs ont refusé de faire un bilan à mi-parcours, devant une affluence légèrement moindre qu’espéré, même si le chiffre de 8.000 festivaliers était annoncé vers 20 heures. Mais Sanseverino et Tryo, attendus dimanche, devraient faire monter la jauge sensiblement.

 

0 Réponses à “Notre-Dame-des-Landes : mobilisation dans le calme”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol