Des comptes bancaires dans les bureaux de tabac

Des comptes bancaires dans les bureaux de tabac

« Nous ne sommes pas la banque des pauvres, nous sommes la banque pour tous ». Hugues Le Bret, président du comité de surveillance de la Financière des paiements électroniques a présenté ce mardi 11 juin, le « Compte-Nickel ». Prévu pour début 2014, il s’agira du « premier compte en banque, disponible en Tabac presse, ouvert en 5 minutes, sans condition de revenus, de dépôts ou de patrimoine ». L’idée est simple. Il suffira d’aller dans un bureau de tabac – le réseau bimedia avec 4.900 buralistes est partenaire du projet – et de demander un coffret Nickel. Le client scanne sur la borne Nickel sa pièce d’identité, il renseigne un formulaire et saisi son numéro de téléphone portable. Il signe les conditions générales de vente. Ensuite, le commerçant vérifie la pièce d’identité et valide le dossier. Il active la Mastercard fournie dans le coffret Nickel, émet un ticket avec le RIB, les identifiants internet et un code que le client saisira sur son mobile ou internet.  L’abonnement coute 20 euros par an et comprend notamment la carte Mastercard, la gestion du compte par internet ou encore les notifications par SMS. En revanche, pour effectuer des retraits (sans plafond) ou des dépôts en cash (à hauteur de 250 euros par jour et 750 euros par mois) chez les buralistes, une commission sera prélevée. Le remplacement de la carte (qu’elle soit perdue ou volée), les appels au service client « SOS Nickel » seront payant. Des services qui au final pourront s’élever à 50 euros par an, « soit le tiers du coût moyen de la banque en France », note Hugues Le Bret. Une carte idéale pour les deux millions d’interdits bancaires en France et à plus long terme, les 30 millions d’exclus bancaire en Europe. Mais aussi pour ceux qui veulent payer sur internet sans crainte de se faire pirater leur carte ou ceux qui partent en voyage l’esprit tranquille. Mais cette carte disponible en 5 minutes et à moindre coût a quelques inconvénients. La Financière des paiements électroniques a un statut d’établissement de paiement, cela signifie que le compte Nickel ne peut accepter ni les découverts, ni les crédits. De plus, aucun chèque ne peut être émis ou reçu. Bonne nouvelle néanmoins, comme le statut de la FPE ne lui permet pas de proposer de nombreux services, « nous n’allons pas solliciter les clients et leurs proposer des services qui ne leurs serviront pas », conclut Hugues Le Bret.

 

0 Réponses à “Des comptes bancaires dans les bureaux de tabac”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol