Archive mensuelle de mai 2013

Page 17 sur 17

Foot- PSG : Tapie torpille Zlatan Ibrahimovic

Foot- PSG : Tapie torpille Zlatan Ibrahimovic

 

 Invité par Le Parisien à donner son avis sur Zlatan Ibrahimovic, Bernard Tapie n’a pas été tendre avec l’attaquant du PSG qu’il juge inconstant. Bernard Tapie n’est pas connu pour avoir sa langue dans sa poche. Alors au moment où Le Parisien l’a interrogé sur l’attaquant suédois du PSG Zlatan Ibrahimovic, l’ancien président de l’OM, que le club de la Capitale affrontera dimanche, a respecté la tradition : « C’est simple : si tu veux enrôler le meilleur buteur du championnat (ndlr : 21 buts cette saison), tu le prends les yeux fermés. Mais si tu veux aussi que ton équipe joue à dix 80 % du temps parce qu’il y a un gars qui n’en fait qu’à sa tête, tu le prends aussi. »

Affaire Guéant : « Bachelot, elle ferait mieux de la fermer » » (Tapie la morale)

Affaire Guéant : « Bachelot, elle  ferait mieux de la fermer » » (Tapie  la morale)

Toujours  en nuance et blanc comme neige, Tapie conseille à Bachelot de la fermer à propos de l’affaire Guéant. Il est particulièrement bien placé pour donner des leçons, lui qui a reçu  400 millions fort contestables de Christine Lagarde, 400 millions dont  la justice analyse actuellement le bien fondé.  Sans parler des autres affaires qui ont valu à Tapie condamnations et emprisonnement. Comme à son habitude, Bernard Tapie ne mâche pas ses mots. Interrogé par Marc-Olivier Fogiel sur les révélations du Canard Enchaîné faisant état d’un versement de plus de 500.000 euros sur le compte de l’ex-ministre de l’Intérieur, l’homme d’affaires et patron de presse a déclaré : « ça m’inspire un mauvais souvenir qui a eu lieu il y a 20 ans. » L’un de ses amis « un homme exceptionnel » « a fini par se suicider devant les accusations, genre de ce que dit Madame Bachelot », estimant qu’elle « ferait mieux de la fermer ». Pour lui, « Les juges sont désignés, ils ne lâcheront pas l’affaire, ils vont faire les enquêtes, ils ont le temps. » « Le temps de la justice arrive et que les ‘ringardos’, genre Madame Bachelot, qu’elle la ferme et qu’elle laisse faire la justice », insiste-t-il. Un peu plus tôt, sur Direct 8, l’ex ministre UMP Roselyne Bachelot a affirmé mardi à propos de Claude Guéant : « soit c’est un menteur, soit c’est un voleur », en expliquant qu’il était « absolument impossible » de toucher des primes de cabinet après 2002, comme il l’a dit pour justifier des paiements de factures en liquide. « Les primes de cabinet avaient été supprimées par Lionel Jospin » auparavant, a-t-elle rappelé.

Hollande et l’emploi : de nouvelles agences de pôle emploi ! On rêve !

Hollande et l’emploi : de nouvelles agences de pôle emploi ! On rêve !

 

 

Hollande qui ne sait pas comment résoudre la question du chômage est sorti en province aux Mureaux pour annoncer de nouvelles agences de pôle emploi. Agences dont on sait pourtant qu’elles ne servent strictement à rien, surtout pas à trouver du travail. Les pages de l’affaire Cahuzac et du mariage pour tous étant peu ou prou tournées, François Hollande avait décidé de retourner timidement sur le terrain mardi, un mois après une visite mi-figue mi-raisin à Dijon. Le chef de l’Etat a choisi de se rendre aux Mureaux, dans les Yvelines, pour y parler emploi et jeunesse, voire de la place de la jeunesse dans l’emploi. François Hollande a notamment signé dans le collège Jean Vilar la convention d’objectifs 2013-2015 de Pôle Emploi pour les quartiers populaires. Ce texte prévoit que sur les 2.000 emplois supplémentaires déployés par Pôle Emploi en 2013, 400 seront réservés aux agences concernées par la politique de la ville. « Il y a, hélas, des territoires où il n’y pas de présence de Pôle emploi », a-t-il dit dans un discours auquel assistait le ministre de la Ville François Lamy. De cette manière les jeunes pourront s’inscrire directement à pôle emploi dès la fin de leur scolarité !

 

 

 

 

Hollande qui ne sait pas comment résoudre la question du chômage est sorti en province aux Mureaux pour annoncer de nouvelles agences de pôle emploi. Agences dont on sait pourtant qu’elles ne servent strictement à rien, surtout pas à trouver du travail. Les pages de l’affaire Cahuzac et du mariage pour tous étant peu ou prou tournées, François Hollande avait décidé de retourner timidement sur le terrain mardi, un mois après une visite mi-figue mi-raisin à Dijon. Le chef de l’Etat a choisi de se rendre aux Mureaux, dans les Yvelines, pour y parler emploi et jeunesse, voire de la place de la jeunesse dans l’emploi. François Hollande a notamment signé dans le collège Jean Vilar la convention d’objectifs 2013-2015 de Pôle Emploi pour les quartiers populaires. Ce texte prévoit que sur les 2.000 emplois supplémentaires déployés par Pôle Emploi en 2013, 400 seront réservés aux agences concernées par la politique de la ville. « Il y a, hélas, des territoires où il n’y pas de présence de Pôle emploi », a-t-il dit dans un discours auquel assistait le ministre de la Ville François Lamy. De cette manière les jeunes pourront s’inscrire directement à pôle emploi dès la fin de leur scolarité !

 

 

Thomas Fabius menacé par la justice ?

Thomas Fabius menacé par la justice

 

Le fils de Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères, intriguerait la justice, selon une information du Point. Le parquet de Paris s’intéresserait aux conditions d’achat d’un appartement parisien de 280m2 acheté par Thomas Fabius sept millions d’euros en juin 2012. Le parquet de Paris essaierait de comprendre comment cet homme de 31 ans, qui ne paie pas d’impôts sur le revenu en France, a pu acheter l’ancien appartement du réalisateur Claude Zidi. D’après l’hebdomadaire, aucune enquête fiscale n’aurait été lancée contre le fils du ministre malgré un signalement de Tracfin, l’organisme qui lutte contre les circuits financiers clandestins.

 

Claude Guéant : « menteur ou voleur » ( Bachelot)

Claude Guéant : «  menteur ou voleur  »  ( Bachelot)

 

L’ancienne ministre de la Santé n’a jamais eu sa langue dans sa poche. C’est encore plus vrai depuis qu’elle a quittée la politique pour l’arène médiatique. Mardi, dans l’émission Le Grand 8, sur D8, dont elle est chroniqueuse, Roselyne Bachelot n’a donc pas pris de gants au moment de commenter la ligne de défense de son ancien collègue. « C’est absolument impossible d’avoir touché des primes de cabinet à partir de 2002″, a-t-elle assuré. « Les primes de cabinet avaient été supprimées par Lionel Jospin » auparavant, a rappelé Roselyne Bachelot. « Si, quand il était chef de cabinet de Nicolas Sarkozy de 2002 à 2004, Claude Guéant a touché des primes de cabinet, soit il ment, soit il y avait peut-être au ministère de l’intérieur de l’argent qui circulait, parce qu’il faut rémunérer un certain nombre d’indicateurs, d’informateurs, mais il n’avait pas à mettre cet argent dans sa poche », a conclu, virulente, l’ex-ministre. Pour justifier l’origine de ce virement important depuis l’étranger, Claude Guéant assure voir vendu deux œuvres d’art. « J’ai tous les justificatifs à disposition de la justice », a-t-il assuré à Europe 1, mardi matin. Roselyne Bachelot, très mordante le moment d’avant, ne veut cette fois rien affirmer sur ce point : « je ne parle pas des 500.000 euros » versés sur son compte. « C’est quand il parle d’argent en liquide et dont il dit que ce sont des primes de cabinet, ce n’est pas possible », a insisté la chroniqueuse. Claude Guéant a répondu en début de soirée à ces accusations au micro d’Europe 1 : « avant de proférer de tels qualificatifs avec autant d’aplomb, Roselyne Bachelot ferait mieux de s’informer. Elle ne connaît pas la façon dont les choses se sont passées au ministère de l’Intérieur. C’est vrai que le système a été modifié pour l’ensemble des ministères, mais le ministère de l’Intérieur avait une situation spécifique avec un régime indemnitaire qui valait non seulement pour les membres du cabinet du ministre, mais aussi pour plusieurs milliers de fonctionnaires. Il a fallu reconstruire un système complètement nouveau », a-t-il rétorqué, avant d’assurer que « Nicolas Sarkozy a mis un terme à ce dispositif ».Invité du JT de 20 heures de France 2, Claude Guéant a par ailleurs assuré n’avoir « jamais fait de blanchiment d’argent » et ne pas être « un spécialiste » de cette pratique. D’après l’ancien ministre de l’Intérieur, les 500.000 euros, versés sur l’un de ses comptes depuis l’étranger, proviennent bien de la vente de deux tableaux « au prix proposé par l’acheteur ». « Je n’ai pas fait une mauvaise affaire, c’est vrai », a reconnu Claude Guéant. « Je suis mis en cause sur la place publique alors que le juge n’a même pas encore entendu mes explications », a-t-il dénoncé, répétant tenir à la disposition de la justice « tous les justificatifs ».

 

1...1314151617



L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol