• Accueil
  • > santé
  • > «Remettre en cause la liberté d’installation des médecins », (G. Vincent)

«Remettre en cause la liberté d’installation des médecins », (G. Vincent)

 «Remettre en cause la liberté d’installation des médecins », (G. Vincent)

 

 

Selon un récent sondage TNS Sofres, un Français sur quatre se rend aux urgences pour n’avoir rien à payer, et 43% y vont parce qu’ils ne savent pas où trouver un médecin de garde. Pour le président de la Fédération hospitalière de France Gérard Vincent, « le problème des urgences s’explique avant tout par un dysfonctionnement de la médecine générale », et notamment par le problème des « déserts médicaux ». Pour y remédier, « il faut remettre en cause le principe de libre installation des médecins et développer le tiers-payant auprès des généralistes ».  « On recale en médecine des gens qui ont 14 ou 15 de moyenne. Il faudrait desserrer le numerus clausus. Mais si on augmente le nombre de médecins en formation, ça ne sert à rien s’ils vont tous s’installer sur la côte d’Azur ». « Il faut réguler l’installation des médecins, remettre en cause la liberté totale d’installation. Les politiques disent tous qu’on y viendra un jour, mais personne n’ose changer les choses. Les mesures d’incitation ne sont pas suffisantes ».  « Pour un nombre de Français, on va à l’hôpital parce qu’on ne trouve pas un médecin qui peut vous recevoir, notamment la nuit. Une grande partie y va aussi en se disant que s’ils doivent être hospitalisés, ils seront sur place. Mais les urgences sont souvent encombrées. Les Français préfèrent attendre des heures parce qu’ils savent qu’ils seront pris en charge, qu’ils pourront tout faire ».

 

0 Réponses à “«Remettre en cause la liberté d’installation des médecins », (G. Vincent)”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol