Guéant : activités d’avocat en Afrique !

Guéant : activités d’avocat en Afrique !

 

Evoquant l’article en Une du Monde daté du 8 mai sur les activités d’avocat de Claude Guéant en Afrique, Eduardo Rihan-Cypel, porte-parole du Parti socialiste, considère « pour le moins inquiétant qu’un ancien collaborateur du président Sarkozy puisse opérer dans le conseil privé pour des puissances étrangères alors qu’il a pu détenir des informations d’intérêt d’Etat et classées « secret défense » dans le cadre de ses fonctions de secrétaire général de l’Elysée ». « Est-ce normal? Pourrait-il y avoir des conflits d’intérêt? » demande le porte-parole dans un communiqué. « Les activités d’avocat de Claude Guéant posent problème. Vend-il aux chefs d’Etat africains de la connaissance ou de l’influence? Nous sommes en droit de nous poser la question », poursuit Eduardo Rihan-Cypel.   »Et ce d’autant plus que cette pratique semble courante parmi les proches de Nicolas Sarkozy », écrit encore le porte-parole. François « Fillon vient de créer sa société de conseil et réalise beaucoup de voyages à l’étranger, notamment en Russie récemment. Est-il rémunéré, et par qui, lors de ses nombreux voyages? Nicolas Sarkozy lui-même facture des conférences à l’étranger, notamment pour des banques alors qu’il pense chaque jour à l’élection présidentielle » de 2017, ajoute-t-il. Quant aux explications fournies par Claude Guéant au sujet des primes qu’il dit avoir perçues jusqu’en 2006, le porte-parole considère qu’elles « deviennent troublantes tellement elles paraissent ubuesques ». « Plusieurs questions restent en suspens », note-t-il, comme celle de savoir « qui a pris la décision de verser ces primes à Claude Guéant qui était alors directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy » au ministère de l’Intérieur. Pour justifier la découverte de factures réglées en espèces pour un montant, selon lui, de 20.000 à 25.000 euros lors d’une perquisition le visant en février, l’ancien ministre assure avoir touché en liquide des primes correspondant à des « frais de police », officiellement dénommés « frais d’enquête et de surveillance ».

 

0 Réponses à “Guéant : activités d’avocat en Afrique !”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol