Bilan Hollande un an après : chômage record et mariage pour tous

Bilan Hollande un an après : chômage record et  mariage pour tous

 

Ce que retiendra l’histoire ce n’est sans doute pas la liste des mesures contradictoires prises par Hollande mais seulement deux faits majeurs, d’une part le chômage record atteint sous sa gouvernance  et la mesure phare : le mariage pour tous. Deux faits qui n’ont hélas aucun rapport et d’une certaine manière assez surréalistes. En fait Hollande a essayé de porter sur la scène médiatique des questions de société simplement parce qu’il était incapable de répondre à l’enjeu majeur qu’est la croissance et donc aussi le chômage. Il y avait évidemment d’autres priorités que le mariage pour tous ; seulement Hollande lui-même a reconnu qu’il avait sous-estimé la crise, il était sans doute le seul. Il la sous-estime encore quand il affirme que la courbe du chômage sera inversée d’ici fin 2013 ; il faudra au contraire compter 300 à 40 000 chômeurs supplémentaires. IL n’y aura aucune croissance en 2013, à la place : une récession. Or il faudrait au moins 1.5% de croissance pour commencer à recréer de l’emploi. Ce n’est pas pour demain, même pas pour 2014.Hollande ne sait pas où il va, dans le mur, mais il y va. Pas seulement sur le plan économique et social mais aussi sur le plan politique. A peine un an et déjà complètement discrédité ; 90% des français rejettent sa politique. En cas d’élection présidentielle il serait loin derrière Lepen. En fait lui et le PS n’ont rien compris, c’est Rocard qui le dit. Rien compris de la situation de la France, de l’Europe et du monde. Ils ont promis tout, n’importe quoi. Maintenant ils payent la facture en termes d’impopularité et demain en termes de déroute électorale. A ce rythme il faut prévoir une fin pitoyable pour Hollande qui va faire du bricolage politique après le bricolage économique (un coup on fiscalise, un coup on défiscalise mais globalement les prélèvements obligatoires progressent et tue ce qui reste de la compétitivité). On va faire du neuf avec du vieux, avec un changement de gouvernement en Juin, un gouvernement par avance condamné lui aussi sans changement de cap. Sil ne veut pas démissionner Hollande n’aura plus ensuite qu’à remettre les clés de la gouvernance à d’autres (dissolution assemblée, gouvernement d’union et ou d’experts). Non le mariage pour tous n’était vraiment pas la réponse aux problèmes de Florange, d’Aulnay, de Petroplus et aux 1000 chômeurs supplémentaire par jour. Hollande s’est trompé de logiciel politique.

0 Réponses à “Bilan Hollande un an après : chômage record et mariage pour tous”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol