Airbus : gros contrat au Japon

Airbus : gros contrat au Japon

 

. Selon une information dévoilée hier dans le « Nikkei », et confirmée par « Les Echos », Japan Airlines serait sur le point de commander à l’avionneur européen 20 A350-1000, équipés de 350 sièges, pour un prix catalogue estimé à 400 milliards de yens (3,3 milliards d’euros). Si JAL et Airbus refusent pour l’instant de confirmer l’information, des sources proches des négociations affirment que l’opération est « bien partie » et qu’elle pourrait être conclue dans les tout prochains mois. Ce contrat représenterait une percée historique pour Airbus dans un ciel japonais où il ne détient que 10 % du marché, alors qu’il contrôle 50 % des ventes d’avions sur l’ensemble de la planète. L’annonce d’une vente d’avions Airbus va mobiliser dès ce matin les officiels américains et tous leurs lobbies au sein de l’administration et de la communauté d’affaires japonaise. Ils vont chercher à imposer le Boeing 777-X, toujours en phase de développement, à JAL, qui doit remplacer à partir de 2017 sa flotte vieillissante de 777. La pression américaine va toutefois se heurter à une partie du management de JAL qui veut, elle aussi, diversifier les fournisseurs de la compagnie pour disposer d’un meilleur pouvoir de négociation sur les prochaines commandes d’avions et pour éviter d’exposer sa flotte à des incidents similaires à celui de la batterie du Boeing 787. Comme ANA, son grand concurrent local, JAL perd chaque jours depuis janvier des sommes colossales en maintenant au sol ses Dreamliner.  La décision de Japan Airlines va aussi intervenir quelques semaines après le lancement officiel des négociations commerciales entre l’Union européenne et le Japon, qui veulent définir rapidement un accord de libre-échange. Une trop lourde pression de Tokyo sur l’état-major de la compagnie privée japonaise pourrait avoir un effet néfaste sur les pourparlers, surveillés de près par Paris, qui dénonce depuis des années « l’injustice » avec laquelle Airbus a été traité dans l’Archipel. S’il a été systématiquement écarté des grandes commandes de JAL et ANA, l’avionneur européen a tout de même réussi à placer depuis 1980 une centaine d’appareils dans le pays grâce à l’apparition depuis 2011 dans le ciel japonais de plusieurs compagnies low cost, telles que Jetstar Japan ou Skymark.

0 Réponses à “Airbus : gros contrat au Japon”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol