Hollande-Dijon « pas de lumière » dans le noir !

Hollande-Dijon «  pas de lumière » dans le noir !

 

Ce n’est pas encore un aveu d’impuissance mais ça y ressemble quand Hollande reconnait qu’on  ne voit pas de lumière pour la sortie de crise. «Je m’exprime dans un moment où notre pays affronte depuis plusieurs années une crise, crise économique, financière, crise morale qui est lourde, qui est éprouvante tant elle donne le sentiment de s’installer, sans répit et parfois sans lumière pour sa sortie», a décrit François Hollande à Dijon. Pour autant nombre d’élus notamment du PS demandent du sens à sa politique (Collomb, Cambadélis, d’autres comme Désir qui évite de trop soutenir le gouvernement). Que signifie cette expression « donner du sens » sinon que le bateau tourne en rond. Les caps sont affichés mais ils ne sont pas tenus ; des raisons :  la crise internationale bien sûr et particulièrement celle de la zone euro. On a signé sans vraiment en mesurer la portée un pacte budgétaire qui place désormais les budgets nationaux sous la coupe de Bruxelles. Or Bruxelles mène une politique contracyclique, en clair l’austérité rien que l’austérité quand les grandes zones économiques (Etats-Unis, Chine, Japon etc.)  font de la croissance la seule priorité y compris en sacrifiant consciemment la monnaie. (Politique accommodante c’est-à-dire diffusion considérable de liquidités). La France est coincée d’abord par Bruxelles et par son irrésolution ; en fait une politique qui se situe entre l’austérité et la réformette structurelle (exemple la reforme des collectivités) qui génère forcément un manque de confiance généralisé. Même les nouveaux objectifs ne seront pas tenus. D’ailleurs on a renoncé à en fixer nous mêmes en reprenant ceux de Bruxelles. Rien ne bougera en 2013 à Bruxelles car l’Allemagne ne veut pas entendre parler de relance de la croissance. Le pouvoir européen est totalement dans les mains de l’Allemagne  qui se permet même de dire à la France ce qu’elle doit faire comme on fait vis-à-vis de la Grèce. Comme dit Hollande, ça manque de lumière, l’Europe -la France en particulier -va dans le mur. Politiquement c’est également dramatique, vers la fin  de l’année Hollande ne pourra bénéficier que d’une popularité qui approchera dangereusement les 20% et alors il ne pourra plus bouger du tout.

0 Réponses à “Hollande-Dijon « pas de lumière » dans le noir !”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol