Sony cède sa dernière usine française

Sony cède sa dernière usine française

Le groupe japonais Sony va céder sa dernière usine française employant 532 salariés à Ribeauvillé (Haut-Rhin) à la société bretonne Cordon Electronics qui en prendra le contrôle total courant 2014, a annoncé mardi Sony France. Sony constituera d’abord une filiale commune avec Cordon Electronics avant de lui céder peu à peu l’intégralité du capital d’ici à l’année prochaine, a indiqué un porte-parole de Sony France, sans pouvoir préciser la date de création de la nouvelle société. Un comité central d’entreprise tenu mardi au siège de Sony France à Puteaux (Hauts-de-Seine) a présenté un projet de « filialisation » du site de Ribeauvillé « au sein d’une nouvelle entreprise dont Cordon Electronics, initialement minoritaire, deviendrait progressivement l’actionnaire unique à l’horizon 2014″, a précisé Sony France dans un communiqué. Le changement de propriétaire permettra de « redresser l’équilibre financier » du site en lui permettant de trouver d’autres clients que le groupe Sony, son unique débouché aujourd’hui, a expliqué la filiale française. Sony s’engage à maintenir pendant quatre ans son niveau actuel de carnet de commandes auprès du site, a souligné le porte-parole.

 

0 Réponses à “Sony cède sa dernière usine française”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol