Montebourg : « PSA Aulnay, c’est fini »

Montebourg :  « PSA  Aulnay, c’est fini »

Cette fois Montebourg semble acter la fin d’Aulnay PSA Arnaud Montebourg et Denis Martin, respectivement ministre du Redressement productif et directeur industriel de PSA, semblent avoir accordé leurs violons, ce mardi 5 février.  Le premier a en effet déclaré sur RTL que la fermeture de l’usine PSA d’Aulnay était inévitable, pendant que le second annonçait sur Europe 1 que tous les salariés du site pourraient retrouver un emploi grâce au plan social.   »Pour les 2 800 salariés, nous avons plus de 3 500 possibilités d’emploi, dont 1 300 mobilités internes sur le site de Poissy« , a assuré celui qui est aussi directeur des relations sociales du constructeur automobile. « Nous avons plus de possibilités d’emplois que de salariés, de manière à offrir une palette très vaste à nos employés« .  Une manière d’acter définitivement la fermeture de l’usine située en Seine-Saint-Denis, d’autant qu’Arnaud Montebourg ne l’a absolument pas contredit. Le ministre a ainsi avoué que l’Etat n’avait « pas trouvé d’autre solution« . Et d’ajouter : « Aujourd’hui, nous ne savons pas faire autrement.«  Il a cependant cependant précisé qu’un « reformatage » du plan social, qui concerne quelque 3 000 salariés avait été demandé par l’exécutif. « Nous demandons à PSA que personne d’Aulnay et de Rennes (…) n’aille à Pôle Emploi (…) c’est-à-dire qu’on trouve des mesures de réindustrialisation sur les deux sites pour qu’il n’y ait pas de rupture du contrat de travail« , a-t-il précisé.

 

0 Réponses à “Montebourg : « PSA Aulnay, c’est fini »”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol