Grèce: contradiction au FMI sur l’avenir

Grèce: contradiction au FMI sur l’avenir

Lagarde affirme que les mesures déjà prises suffiront pour sortir la Grèce de la crise. Pourtant, Poul Thomsen, l’expert pour la Grèce du FMI, avait estimé vendredi que la dette de la Grèce « n’est pas viable » sans de nouveaux « transferts directs » de fonds dans le budget grec par l’Union européenne, qui « s’est engagée » en ce sens en décembre.   »Nous voyons qu’il y a un écart » par rapport aux objectifs à atteindre par la Grèce et « les Européens doivent le combler », avait dit M. Thomsen Pour Lagarde, La Grèce n’aura pas besoin de prendre des mesures supplémentaires si les réformes déjà décidées dans le cadre du plan de sauvetage sont appliquées, a estimé la directrice-générale du FMI Christine Lagarde dans un entretien publié dimanche par le quotidien Kathimerini. Prudente, elle ajoute que si le plan n’est pas appliqué, il faudra d’autres mesures d’austérité.   La Grèce entre dans sa sixième année consécutive de récession et a besoin de l’assistance financière du Fonds monétaire international (FMI) et de l’UE pour ne pas faire faillite. Depuis 2010, l’UE et le FMI ont engagé 240 milliards d’euros d’assistance financière à la Grèce, le FMI débloquant la semaine dernière une nouvelle tranche de 3,2 milliards d’euro dans le cadre de son programme en cours. En fait personne ne sait exactement où va la Grèce et comme l’indique l’expert du FMI d’autres mesures de soutien risquent d’être nécessaires en l’Etat actuel de sa croissance (donc de ses ressources fiscales).  

 

0 Réponses à “Grèce: contradiction au FMI sur l’avenir”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol