Allemagne : un proche « éloigné » de la France

Allemagne : un proche « éloigné » de la France

Paradoxe, au moment où on célèbre les 50 ans du traité d’amitié franco- allemand, jamais sans doute les positions entre les deux pays n’ont été aussi éloignées. D’abord sur l’Europe ou Merkel impose ses conceptions à toute l’Europe sans la moindre concertation avec la France ( c’était déjà vrai avec Sarkozy) En gros la stratégie économique , c’est l’austérité qui devrait naturellement ramener la croissance ; L’Euro fort alors que toutes les grandes monnaies sont entrées en guerre pour obtenir des taux de change qui renforce la compétitivité, la lutte contre l’inflation alors que celle-ci s’est considérablement ralenti e et la rigidité de la BCE quand les autres banques centrales ont des politique monétaire très accommandantes. En outre elle a l’outrecuidance de dire « Je ressens une très grande proximité… Mais il faudra surtout « développer ensemble une stratégie de croissance qui permette aussi de créer des emplois dans les pays de l’UE. Cela signifie davantage de coopération économique au sein de l’Union européenne que ce qui existe pour le moment, notamment au sein de la zone euro »,. Or Merkel a refusé pout pacte significatif de croissance privilégiant la rigueur budgétaire par rapport à l’activité économique et à l’emploi. Bref un discours de circonstance très hypocrite, politicien aussi (ce qui n’est pas contradictoire !)  » Quand on arrive à se rapprocher, en général il en sort une nouvelle solution satisfaisante », a-t-elle poursuivi.  Les relations franco-allemandes ne semblent cependant pas au beau fixe, notamment depuis l’élection de François Hollande, qui a des désaccords manifestes avec la chancelière, notamment sur les solutions politiques pour résoudre la crise en Europe.  Dans son message, la chancelière allemande a fait du combat contre le chômage des jeunes sons « principal devoir », car c’est une condition impérative pour « que les jeunes considèrent l’Europe comme leur patrie ».  Là encore une contradiction majeure, car le concept de patrie suppose une adhésion à une politique de défense du territoire  ; Or au Mali, la France se trouve seule et si l’Europe ne la soutient que sur le plan verbal c’est que l’Allemagne ne souhaite pas que l’union économique s’engage. La proximité dont se vante Merkel demeure en fait très géographique, pour le reste Merkel s’occupe avant tout des intérêts allemands et se sert de l’Europe pour son développement économique (60% des exportations allemandes sont destinées à l’UE)..

0 Réponses à “Allemagne : un proche « éloigné » de la France”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol