Nouveau taux du Livret A : une arnaque

Nouveau taux du Livret A : une arnaque

En apparence,  le nouveau taux du livret A 1,75% au 1er février, contre 2,25%  préserve l’épargne ; mais c’est par rapport à un indice obsolète de l’INSEE qui en réalité ne correspond plus à grand-chose car la structure de la consommation a beaucoup changé avec la crise ;  en outre, nombre de dépenses sont sous-estimées ou ignorées ‘ (alimentation et énergie qui flambent  ou impôts non pris en compte)  par ailleurs les moins favorisés consacrent la totalité de leurs revenus aux dépenses contraintes ( y compris l’épargne destinée le plus souvent à payer les impôts) et l’indice ne reflète pas la hausse des prix ( loyer, énergie, alimentation, impôts etc.)., En réalité l’inflation moyenne est très supérieur aux 1.2. Le JDD, sans citer ses sources, précise que « M. Moscovici doit annoncer sa décision lundi,  ou mardi matin ».   »Une réunion au sommet a eu lieu vendredi matin entre le ministre de l’Economie et le gouverneur de la Banque de France. Pierre Moscovici et Christian Noyer n’ont pas eu de mal à trouver un consensus », a relevé le JDD, ajoutant: « Ce sera finalement 1,75%! »  Publié jeudi, le chiffre de l’inflation pour décembre (1,2% sur un an hors tabac) devrait induire une baisse du taux du Livret A de 2,25% à 1,50%, si la formule prévue par la loi est appliquée à la lettre.  Cette décision appartient au gouverneur de la Banque de France, qui peut toutefois recommander au gouvernement d’y déroger au nom de « circonstances exceptionnelles » ou de la sauvegarde du « pouvoir d’achat des épargnants ».  C’est précisément ce que souhaite le gouvernement, qui prône une baisse du taux moins marquée que celle prévue par la formule légale, selon plusieurs sources proches du dossier. D’où les tractations intenses avec Christian Noyer, qui a jusqu’au 15 janvier pour se prononcer.  L’évolution du taux du Livret A est un sujet éminemment politique, une baisse marquée étant susceptible de susciter la grogne des épargnants, dans un contexte économique déjà difficile.  Cette baisse du taux de rémunération va intervenir alors que le plafond du Livret A vient d’être relevé, en deux fois, de 50% pour le porter à 22.950 euros depuis le 1er janvier.  Une première hausse au 1er octobre, couplée à un doublement du plafond du Livret de développement durable (LDD), a provoqué un afflux record de 21,3 milliards d’euros de collecte sur ces deux produits en octobre.

0 Réponses à “Nouveau taux du Livret A : une arnaque”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol