• Accueil
  • > société
  • > Enquête INSEE : argent, bien être, stress, bonheur, l’inventaire à la Prévert de l’institut

Enquête INSEE : argent, bien être, stress, bonheur, l’inventaire à la Prévert de l’institut

Enquête INSEE : argent, bien être, stress,  bonheur, l’inventaire à la Prévert de l’institut

L’argent ne fait pas le bonheur c’st le titre des médis ce matin suite à enquête de l’INSEE. On mélange,  tout d’abord avec ce poncif «  l’argent qui ne fait pas le bonheur » ; ensuite avec  concept de bien-être qui est différent, enfin avec le bonheur qui est encore une autre dimension ; C’est une étude parait-il très sérieuse de l’Insee qui le dit. L’aisance financière ne joue que partiellement dans le sentiment de bien-être ressenti par les Français, qui sont aussi très sensibles aux liens sociaux ou au stress de la vie quotidienne. « Les adultes vivant en France métropolitaine déclarent en 2011 un niveau moyen de satisfaction dans la vie de 6,8 sur une échelle allant de 0 à 10″, écrit l’Institut de la statistique, qui a réalisé cette étude en 2011, dans la foulée du rapport de l’économiste Joseph Stiglitz de 2009, qui proposait de mettre au point des indicateurs de « bien-être ».  « Si 13% d’entre eux estiment leur bien-être à 9 ou 10, ils sont 7% à le situer à moins de 5 sur l’échelle de satisfaction », précise l’Insee. Ils sont 22,5% « parmi les personnes les plus modestes » à être peu satisfaits de leur vie tandis qu’à l’opposé, 23,4% des personnes les plus satisfaites appartiennent à un ménage à hauts revenus.  Pour autant, malgré « le fort effet apparent du revenu » sur le sentiment de bien-être, « les écarts de bien-être ne se réduisent pas à des écarts de ressources », note l’Insee.  « Ce ne sont pas seulement les restrictions monétaires, contraintes financières ou faibles revenus, qui vont de pair avec une moindre satisfaction », poursuit l’Insee, qui relève que « d’autres aspects de la qualité de vie, comme la faiblesse des liens sociaux ou le stress dans la vie courante, jouent autant, voire davantage que les contraintes financières ».  « Viennent ensuite les difficultés liées à la santé, au logement, et à l’insécurité physique et économique ». En revanche, « la perception de la qualité de l’environnement ou celle de tensions dans la société n’ont pas d’influence significative sur le bien-être ressenti ». L’enquête aborde aussi « pour la première fois en France » la question des risques psychosociaux au travail, qui « vont de pair avec un moindre sentiment de bien-être ».

 

0 Réponses à “Enquête INSEE : argent, bien être, stress, bonheur, l’inventaire à la Prévert de l’institut”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol