• Accueil
  • > « Air France est à l’abri d’une OPA » ; pas sûr !

« Air France est à l’abri d’une OPA » ; pas sûr !

« Air France est à l’abri d’une OPA » ; pas sûr !

 

 

Le patron d’Air France affirme qu’Air-France est à labri d’une OPA ; pas sûr d’une part du fait de l’endettement, d’autre part Air France-KLM (dont Air France est une filiale, comme KLM) est juridiquement opéable. En outre le siège d’Air France KLM pourrait très bien être transféré un jour aux Pays-Bas ou même en Irlande. Alors qu’Air France se dirige vers une cinquième année consécutive de pertes d’exploitation, certains sénateurs ont demandé à Alexandre de Juniac, son PDG, si ces difficultés n’exposaient pas la compagnie à une OPA.  Alors qu’Air France se dirige en 2012 vers une cinquième année de pertes consécutive avec une perte d’exploitation cumulée autour de 2 milliards d’euros, certains sénateurs ont posé la question au PDG de la compagnie Alexandre de Juniac mercredi lors de son audition au Sénat : Air France est-elle à la merci d’une OPA ? La question était mal posée à l’évidence dans la mesure où c’est Air France-KLM qui est en effet coté en bourse, le groupe Air France n’étant qu’une filiale d’Air France-KLM au même titre que KLM. Pour autant, Alexandre de Juniac a répondu. « Non, nous ne risquons pas une OPA », a-t-il répondu fermement. Ce dernier a argumenté en trois points. « En termes juridiques, une OPA lancée par des intérêts non européens est impossible car ils ne pourraient pas prendre plus de 50% du capital ». Ensuite, Alexandre de Juniac a estimé qu’Air France (il aurait pu dire Air France-KLM) au regard de ses difficultés n’est pas assez attractive. Un peu plus tôt au cours de l’audition, il avait rappelé les 6,5 milliards d’euros de dette à fin 2011 (et même 11 milliards en rajoutant les leasing d’avions) pour des fonds propres de 5 milliards. Enfin, il rappelle qu’il n’existe pas d’exemple d’OPA hostile dans le transport aérien en raison du rôle encore très important que jouent les Etats dans ce secteur, même s’ils ne sont plus majoritaires. « Nous sommes à l’abri ». Pour autant, la présence de l’Etat irlandais dans le capital d’Aer Lingus n’a pas empêché Ryanair de lancer une OPA. Et si celle-ci est toujours bloquée, ce n’est pas en raison du refus du Gouvernement irlandais mais par celui de Bruxelles qui juge que cette fusion poserait de sérieux problèmes de concurrence en Irlande.

0 Réponses à “« Air France est à l’abri d’une OPA » ; pas sûr !”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol