La fin de l’UMP

La fin de l’UMP

 

Finalemenet l’UMP pourrait bien disparaître complètement en raison de la rivalité Copé-Fillon mais  aussi en raison des divergences idéologiques. Finalemenet Copé est assez proche du FN tandis que Fillon se situe davantage au centre. On peut même penser  que le Copé décomplexé pourrait y compris gouverner avec le FN. Ce qui est inenvisageable pour Fillon. On pourrait alors imaginer une recomposition des alliances dans le paysage politique français. La crise à l’UMP était en tout cas  loin d’être réglée lundi soir, avec la proclamation de nouveaux résultats en faveur de Jean-François Copé, immédiatement récusés par François Fillon. Elément nouveau : l’entrée discrète de Nicolas Sarkozy dans l’arène, qui a pris soin de converser avec les deux belligérants. Il aurait, selon l’AFP, fait part à François Fillon de sa préférence pour un nouveau vote et lui aurait déconseillé de saisir la justice.

0 Réponses à “La fin de l’UMP”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol