• Accueil
  • > Longuet : le bras du déshonneur et de l’indignité

Longuet : le bras du déshonneur et de l’indignité

Longuet : le bras du déshonneur et de l’indignité

Indigne d’un homme d’Etat, ce bras d’honneur de Longuet. Quelle image de la classe politique et de la France ? La repentance pour tout, un concept qui se discute mais pas comme cela. La colonisation, l’esclavage, les crimes de guerre méritent d’être sanctionnés par l’analyse des historiens, pas par des politiques qui les instrumentalisent.  ; Là Longuet, se comporte comme un voyou ; comment attendre des banlieues un sursaut moral et républicain quand nos responsables se comportent ainsi ? La vulgarité se banalise, en fait les valeurs foutent le camp.  L’ex-ministre de la Défense Gérard Longuet a assumé jeudi le bras d’honneur qu’il a fait en réponse à une demande du gouvernement algérien exigeant que la France reconnaisse les «crimes» du colonialisme, suscitant la réprobation de la majorité et le silence de son camp. «Gérard Longuet confirme son hostilité de principe à une telle repentance», a déclaré le sénateur UMP dans un communiqué, après son geste d’humeur diffusé en direct mardi soir lors du générique de fin de l’émission politique «Preuves par 3» Public Sénat/AFP dont il était l’invité. Alors que le son était coupé mais pas l’image, il réagissait à la question hors antenne d’une journaliste sur la demande du ministre algérien des Anciens combattants exprimée l’après-midi même pour «une reconnaissance franche des crimes perpétrés à leur encontre par le colonialisme français». Dans son communiqué, le dernier ministre de la Défense de Nicolas Sarkozy a parlé d’«un geste de mauvaise humeur typiquement populaire». «C’est un sujet sensible pour moi», a-t-il ajouté jeudi sur France Inter. «L’Algérie ravive une plaie non pas tellement avec l’Algérie, mais aussi entre nos compatriotes, nos compatriotes pieds-noirs, qui ont l’impression d’être collectivement jugés et condamnés, et nos compatriotes métropolitains qui se disent: qu’est-ce que c’est que ces gens qui étaient au fond des criminels».

 

 

0 Réponses à “Longuet : le bras du déshonneur et de l’indignité”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol