• Accueil
  • > Des sous-préfectures pour quoi faire ?

Des sous-préfectures pour quoi faire ?

Des sous- préfectures pour quoi faire ?

 

Héritage de l’époque napoléonienne, les sous- préfectures servent surtout à caser les jeunes énarques ; Pour le reste, les principales formalités administratives doivent désormais être effectuées en préfecture. Le gouvernement veut s’attaquer à cette bastille surtout défendue par les hauts fonctionnaires et certains élus locaux qui pensent que l’existence d’une sous préfecture conforte la notoriété locale. Cependant Les effectifs du ministère de l’Intérieur vont continuer de fondre en 2013 et les années suivantes. Et pourtant, François Hollande a garanti une progression des postes de policiers et de gendarmes de 500 par an. Conclusion : des efforts importants vont être demandés aux préfectures. Le dossier est brûlant : le gouvernement a clairement laissé entendre que des sous-préfectures allaient être fermées. «  Le statu quo n’est plus possible  », a lâché le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, qui a confié une mission à Didier Lallement, le secrétaire général du ministère. Mais les résistances s’annoncent fortes sur le terrain. Jean-Marc Ayrault a tenté de rassurer en promettant qu’une attention particulière serait portée aux zones rurales. Les sous-préfectures dans des zones relativement denses sont les plus exposées. Reste que, pour l’instant, aucune annonce précise n’a été faite. On compte aujourd’hui 327 sous-préfectures en métropole et 13 outre-mer. Une organisation dont la pertinence a été récemment décriée par la Cour des comptes.

 

 

0 Réponses à “Des sous-préfectures pour quoi faire ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol