• Accueil
  • > Montebourg piégé par la banque Lazard

Montebourg piégé par la banque Lazard

Montebourg piégé par la banque Lazard

 

Montebourg est doublement piège par l’affaire de la Banque Lazard ; D’une part parce qu’il y a eu suspicion de conflit d’intérêt, d’autre part parce qu’en réalité il n’a aucun pouvoir dans cette affaire.  Pour se donner de l’importance et se dédouaner, il intime l’ordre de cesser toute collaboration avec cette banque. C’est évidemment trop tard et de toute manière ce n’est pas lui qui décide mais les finances. Bâtir une banque publique avec une banque privée lui parait en effet problématique, c’est pourtant presque  toujours ainsi qu’on a procédé, c’est sur les fondements de banques privées qu’ont été construites les banques nationalisée ou d’Etat. Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a demandé à « faire cesser » toute collaboration de l’État avec la banque Lazard « à l’avenir » de manière à ne plus se retrouver en « difficulté », a-t-il expliqué vendredi soir lors d’une émission vidéo de Mediapart. « J’ai demandé à l’Agence des participations de l’Etat de faire cesser toute coopération, collaboration de manière à ne plus être en situation de paraître influencé », a dit le ministre sans citer nommément la banque dirigée par Matthieu Pigasse.  Une polémique avait éclaté fin août du choix par Bercy de la banque d’affaires Lazard comme conseil du gouvernement pour la création de la future Banque publique d’investissement (BPI). Un choix regretté par le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg, dont la compagne, Audrey Pulvar, est liée professionnellement à Mathieu Pigasse puisqu’il est propriétaire des Inrockuptibles dans lequel elle travaille. « Bâtir une banque publique avec une banque privée me paraît problématique », néanmoins « le président de la République n’a pas décidé de refaire un appel d’offres, parce que l’appel d’offres avait été notifié », a ajouté Arnaud Montebourg. Mais, désormais, « j’ai demandé au chef de service de l’Agence des participations de l’État que l’ ensemble des banques fassent l’objet d’un contrôle de conflit d’intérêt de manière à ce que je ne sois pas en situation de difficulté même politique parce que, là, je l’ai été politiquement ». S’agissant de la polémique, « c’est une affaire qui est réglée » et qui lui a été « assez pénible », a-t-il ajouté

 

0 Réponses à “Montebourg piégé par la banque Lazard”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol