• Accueil
  • > Etats-Unis: baisse des nouvelles inscriptions au chômage … mais pas des chômeurs !

Etats-Unis: baisse des nouvelles inscriptions au chômage … mais pas des chômeurs !

Etats-Unis: baisse des nouvelles inscriptions au chômage … mais pas des chômeurs !

 

Moins d’inscriptions au chômage aux Etats –unis mais pas moins de chômeurs. En faiat comme ailleurs, on faiat baisser artificiellement le nombre de chômeurs en rayant des listes pour de motifs administratifs ; en outre nombre de chômeurs qui ne peuvent prétendre à aucune indemnisation ne s’inscrivent plus.  Le ministère a recensé le dépôt de 382.000 demandes d’allocations de chômage dans le pays du 9 au 15 septembre, soit 0,8% de moins que la semaine précédente, pour laquelle il a revu son chiffre en hausse de 0,8%.  La prévision médiane des analystes donnait l’indicateur des nouveaux chômeurs à 375.000 inscriptions.  Le ministère avait indiqué le 13 septembre que les demandes d’allocations avaient bondi au cours de la première semaine du mois, notamment à cause du passage de l’ouragan Isaac, qui avait entraîné la fermeture d’installations pétrolières du golfe du Mexique.  Le recul des inscriptions annoncé jeudi est loin d’avoir effacé les effets de ce bond, et, en moyenne sur un mois, l’indicateur du ministère apparaît en hausse pour la cinquième semaine de suite, à 377.750 nouveaux chômeurs, son niveau le plus élevé depuis le 30 juin.  Selon les derniers chiffres officiels, le taux de chômage des Etats-Unis a reculé de 0,2 point en août, pour s’établir à 8,1%, mais ce recul a été provoqué par une baisse de la population active, le nombre de chômeurs étant resté peu ou prou le même qu’en juillet.   D’après certains analystes financiers, les Etats Unis seraient sortis de la crise, témoin la baisse du chômage ; En réalité cette baisse du chômage n’est pas la conséquence de l’amélioration de l’emploi mais du faut que les chômeurs renoncent à s’inscrire comme demandeurs d’emplois. En fait, l’activité se ralentit dans le secteur manufacturier et au-delà dans l’ensemble de l’économie. La croissance sera à peine de 2% en 2012 et moins en 2013 ; la situation des Etats unis est en faiat assez proche de celle de l’Europe (croissance qui se ralentit, dettes, chômage) ; témoin. Les créations d’emplois qui ont diminué beaucoup plus que prévu en août aux Etats-Unis. Le nombre de créations d’emplois non agricoles n’a été que de 96.000 en août, montrent les chiffres publiés par le département du Travail, contre 141.000 en juillet (révisé de 163.000). Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne 125.000 créations de postes. Le taux de chômage a reculé à 8,1% contre 8,3% en juillet – le consensus ressortait à 8,3% -, une diminution essentiellement à mettre sur le compte des désinscriptions des chômeurs qui renoncent à retrouver un emploi. La situation économique du pays, en particulier celle de l’emploi, est un des sujets les plus ardemment débattus entre les deux candidats aux élections présidentielles de novembre: le président sortant Barack Obama (démocrate) et le représentant du Parti républicain, Mitt Romney.  La banque centrale américaine (Fed) a décidé le 13 septembre d’injecter de nouvelles liquidités dans le circuit financier, à hauteur de 40 milliards de dollars par mois, pour tenter de faire baisser un peu plus les taux d’intérêt afin de stimuler l’activité économique et de hâter la décrue du chômage.

 

 

0 Réponses à “Etats-Unis: baisse des nouvelles inscriptions au chômage … mais pas des chômeurs !”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol