• Accueil
  • > L’union européenne veut aider l’Espagne qui n’en veut pas ; pour l’instant

L’union européenne veut aider l’Espagne qui n’en veut pas ; pour l’instant

L’union européenne veut aider l’Espagne qui n’en veut pas ; pour l’instant

 

Situation plutôt cocasse, l’Europe presse l’Espagne de présenter une demande d’aide financière  mais l’Espagne n’en veut pas, pour l’instant ; En général c’est l’emprunteur qui est pressé et pas l’inverse. Pourquoi ? Parce que l’Espagne se satisfait des déclarations de la BCE et de son plan dont l’annonce a suffi à détendre sérieusement les taux ; Ensuite parce qu’en faisant attendre l’union européenne et la BCE, l’Espagne veut modérer les conditions qu’on veut lui imposer en matière d’austérité et notamment les délais de restauration des comptes publics. Il y a aussi des élections locales en Espagne. L’Espagne, pressée de toute part de faire savoir si elle a besoin d’une aide financière globale, a fait savoir vendredi à l’Eurogroupe qu’elle présenterait un nouvel ensemble de mesures de réforme économique, assorti d’un calendrier détaillé, d’ici la fin du mois. Les coûts de financement de l’Espagne ont sensiblement baissé sur les marchés depuis que la Banque centrale européenne s’est dite prête à racheter ses obligations souveraines. Mais le pays est confronté à de lourdes échéances de remboursement avant la fin de l’année et à une récession qui s’amplifie. Ce qui fait dire à nombre d’experts qu’un appel de Madrid à l’aide internationale est inéluctable. La BCE a en outre été claire : intervenir sur le marché secondaire de la dette espagnole suppose de solliciter les mécanismes de renflouement de la zone euro et de respecter des conditions strictes quant à la réalisation des réformes. « Nous adopterons un nouvel ensemble de réformes pour doper la croissance (…) Il sera conforme aux recommandations de la Commission européenne », a dit à la presse le ministre de l’Economie Luis de Guindos, après avoir rencontré ses homologues de la zone euro à Nicosie. Le ministre a souligné que ces mesures n’étaient en rien liées aux modalités d’un éventuel renflouement. Mais l’engagement pris laisse penser que solliciter une aide sera bientôt une réalité pour l’Espagne, sans doute avant la prochaine réunion de l’Eurogroupe le 8 octobre, estiment des responsables européens.Le budget 2013 de l’Espagne et un audit détaillé des besoins de fonds propres de son secteur bancaire auront été rendus publics avant cette échéance, soit le 28 septembre.

 

 

0 Réponses à “L’union européenne veut aider l’Espagne qui n’en veut pas ; pour l’instant”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol