• Accueil
  • > Poutine critique l’Europe ; leçon d’apparatchik

Poutine critique l’Europe ; leçon d’apparatchik

Poutine critique l’Europe ; leçon d’apparatchik

Poutine ne manque pas d’air ; il critique l’Europe et demande notamment que les pays d’union européenne soutiennent la consommation. Autrement dit le pouvoir d’achat. Dans un pays qui déteint détient d’énormes richesse naturelles, la leçon ferait plutôt sourire ; certes la croissance russe se développe mais elle profite surtout aux apparatchiks devenus milliardaires en quelques années ; le salaire moyen russe est de l’ordre du RSA français, pas de quoi être fier d’une politique sociale particulièrement inégalitaire. Poutine a par ailleurs fustigé l’attitude de l’Union européenne, qui a ouvert cette semaine une enquête sur le géant gazier russe Gazprom, soupçonné de pratiques anticoncurrentielles dans plusieurs pays d’Europe centrale et orientale très dépendants des livraisons de gaz russe, laissant entendre qu’il s’agissait d’une manœuvre pour que la Russie vienne en aide à l’Europe, à bout de souffle.   »Nous pensons que c’est une approche non constructive », a-t-il déclaré, appelant à régler ce problème à travers un dialogue « bienveillant ». « Cela est provoqué par plusieurs facteurs, mais surtout par la situation économique difficile dans la zone euro », a-t-il estimé, accusant la Commission européenne de vouloir forcer Gazprom à « subventionner » les pays d’Europe de l’Est en difficultés, autrement dit à leur fournir du gaz à bon prix.   Soulignant que la crise en Europe « affecte négativement la croissance » en Asie-Pacifique, ils saluent l’engagement des Européens à « prendre toutes les mesures nécessaires » pour éviter un éclatement de la zone euro, qui aurait des répercussions à travers le monde entier.  Dans ce contexte, ils appellent à stimuler la consommation dans leur propre pays, réduire la dette publique et ne pas imposer de barrières commerciales.   La croissance du PIB russe se chiffrera à 4% ou 5% en 2012, a déclaré le président russe Vladimir Poutine dans un entretien accordé à la chaîne Russia Today à la veille du sommet de l’Organisation de coopération économique Asie-Pacifique (APEC) à Vladivostok. « Nous avons enregistré une bonne croissance économique de 4,2%, le chiffre le plus important parmi les grandes puissance économiques après la Chine et l’Inde. La croissance économique moyenne en Europe, dans la zone euro, a atteint 3,9%, alors que nous avons eu 4,2%. A propos, le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale (BM) prévoient une croissance négative de -0,3% pour la zone euro en 2013, alors que la Russie s’attend à une croissance de 4% ou 5% », a indiqué le chef de l’Etat russe.

 

 

0 Réponses à “Poutine critique l’Europe ; leçon d’apparatchik”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol