• Accueil
  • > RATP: baisse du bénéfice

RATP: baisse du bénéfice

RATP: baisse du bénéfice

« Le résultat net part du groupe récurrent s’élève à 149 millions d’euros, et la contribution des filiales au résultat net récurrent du groupe augmente de 3 millions d’euros », indique la RATP dans un communiqué.  Les résultats de l’entreprise restent toutefois sous la menace liée au durcissement des règles du contrat signé avec le Stif, l’autorité organisatrice des transports en Ile-de-France.  Le contrat 2012-2015, signé en début d’année, prévoit en effet que la RATP soit davantage qu’auparavant sanctionnée financièrement si elle ne respecte pas la ponctualité et la régularité.   »Les compteurs ont été remis à zéro et les règles de bonus-malus ont été durcies, à la demande du Stif », a expliqué le PDG de la RATP, Pierre Mongin, lors d’une conférence de presse.   »Ce durcissement des règles fait qu’avec une production et une régularité qui se sont plutôt améliorées, nous percevons moins d’argent du Stif et nous perdons 10 millions d’euros ».  La baisse du résultat net au premier semestre s’explique par des plus-values de cession au premier semestre 2011, lors de la création de Veolia-Transdev et de la refondation de Systra, filiale d’ingéniérie de la Régie.  Les six premiers mois 2012 ont également été marqués « par la séparation comptable entre les activités d’infrastructure et d’opérateur de transport, effective depuis le 1er janvier », indique la RATP.  Le chiffre d’affaires consolidé du groupe progresse de 0,2% à 2,51 milliards, à périmètre constant.   »Il est impacté négativement par la déconsolidation de Systra et par l’application de la nouvelle norme comptable (IFRIC 12) au matériel roulant, dans le cadre du nouveau contrat avec le Stif », précise l’opérateur public.  A méthode constante, le chiffre d’affaires consolidé aurait progressé de 4,5%, souligne le communiqué.   »L’autre conséquence du contrat avec le Stif c’est que nous avons ensemble une politique volontariste, massive, d’investissement pour la RATP », a affirmé Pierre Mongin.   »Tout est mis sur la rénovation, l’amélioration de la qualité sur les réseaux d’Ile-de-France et leur renforcement en termes de capacité de transport ».  Au premier semestre, le groupe a investi 580 millions d’euros et poursuivi sa politique d’investissements en Ile-de-France avec 564 millions d’euros investis au 30 juin 2012, soit une hausse de 7,2%, précise la Régie.   »La capacité d’autofinancement qui est l’un des fils rouge de mon pilotage de l’entreprise se maintient sur ce semestre à un niveau très élevé, à 430 millions d’euros », a souligné M. Mongin.   »Elle nous permet de financer sans endettement, nous-mêmes, nos investissements courants », a-t-il assuré. Le résultat opérationnel (Ebit) du groupe « se maintient à un niveau élevé à 265 millions d’euros grâce aux gains de productivité de l’Epic (établissement public) et à la bonne performance des filiales », précise la RATP.

 

 

0 Réponses à “RATP: baisse du bénéfice”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol