• Accueil
  • > Sondage : Hidalgo favorite pour remplacer Delanoë à Paris

Sondage : Hidalgo favorite pour remplacer Delanoë à Paris

Sondage : Hidalgo favorite pour remplacer Delanoë à Paris

Bertrand Delanoë peut se retirer tranquille. A moins de deux ans des prochaines municipales et alors que le maire de Paris a annoncé qu’il ne briguerait pas un troisième mandat, sa « dauphine » désignée peut lancer sa candidature en toute sérénité. Anne Hidalgo, qui lancera officiellement sa campagne mercredi ou jeudi, battrait tous ses challengers de droite selon le sondage Ifop/JDD. Ni François Fillon, ni Jean-Louis Borloo, ni Rachida Dati ne seraient en mesure de reconquérir l’ancien fief de Jacques Chirac. Quatre enseignements se dégagent après l’examen des résultats de notre enquête. D’abord la gauche progresse encore. Le total des voix de gauche atteignait 48% aux municipales de 2008, 50% lors de la dernière présidentielle. Il culminerait à 53% selon notre sondage. Un record historique. Second enseignement : il semble qu’il n’y a pas de problème d’héritage à gauche. Le choix de Bertrand Delanoë de mettre en piste Anne Hidalgo, sa fidèle numéro deux, est approuvé par les sympathisants de gauche. Sa première adjointe recueille de solides résultats au premier tour. Elle est en tête dans tous les cas de figure. Elle devance tous ses opposants de droite : 3 points d’avance sur François Fillon, 8 points sur Jean-Louis Borloo et 13 points sur Rachida Dati. Plus surprenant, il n’y a pas de « nostalgie Delanoë » selon Frédéric Dabi, directeur adjoint de l’IFOP. 52% des Parisiens interrogés ne regrettent pas sa décision de quitter la vie politique parisienne. « Les Parisiens semblent plus attachés à la gestion de la gauche qu’à la figure du maire », estime Frédéric Dabi. Troisième constat : Fillon reste la meilleure carte pour la droite parisienne. Il est le seul à maintenir la droite à flot. Il fait même légèrement mieux que le score obtenu par Nicolas Sarkozy au premier tour de la présidentielle. Il bénéficie aussi de bons reports des voix centristes au second tour mais serait largement devancé (54% contre 46%) par Anne Hidalgo. Ce sondage ne devrait pas changer grand-chose dans l’esprit de François Fillon. En décidant de se présenter à la présidence de l’UMP, l’ancien Premier ministre a fait le choix sans le dire complètement d’un destin présidentiel plutôt que municipal. Dernier enseignement : le match entre Anne Hidalgo et Cécile Duflot semble plié. La nouvelle députée de Paris ferait légèrement mieux que Denis Baupin, candidat en 2008 (9% contre 7%) mais ne bousculerait pas la donne à gauche.

 

 

0 Réponses à “Sondage : Hidalgo favorite pour remplacer Delanoë à Paris”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol