• Accueil
  • > Carburant en hausse, Hollande en baisse : Moscovici réagit

Carburant en hausse, Hollande en baisse : Moscovici réagit

Carburant en hausse, Hollande en baisse : Moscovici  réagit

 

Moscovici a senti le danger à propos des hausses du carburant ; une hausse provoquée par le prix du baril (115 dollar) et le remontée de l’euro sur le dollar (1.22) ; mais aussi la fiscalité puisque la TVA augmente avec les hausses de prix. Dans le même temps, la popularité de Hollande commence sérieusement à chuter. Or sur ce dossier Hollande s’est beaucoup engagé avant les élections ; sans doute imprudemment car les marges de manœuvre sont très étroites ou alors il faut accepter une impasse budgétaire encore plus importante (1 centime de fiscalité en moins, c’est 500 millions de recettes fiscales qui manquent). Le ministre de l’Economie et des Finances, Pierre Moscovici, a promis mardi de prendre à la fin du mois «des mesures appropriées» pour enrayer la hausse des prix des carburants, après une réunion le 28 août avec les responsables du secteur pétrolier.  «Il n’est pas question que les prix des carburants continuent d’augmenter», a assuré M. Moscovici sur Europe 1, alors que la remontée des prix à la pompe accentue la pression sur le gouvernement pour instaurer le blocage temporaire des prix auquel s’est engagé François Hollande avant l’élection présidentielle.

 

0 Réponses à “Carburant en hausse, Hollande en baisse : Moscovici réagit”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol