• Accueil
  • > Prix alimentaires : le G20 : prêt à agir ; comme sur la crise financière ?

Prix alimentaires : le G20 : prêt à agir ; comme sur la crise financière ?

Prix alimentaires : le G20 : prêt à agir ; comme sur la crise financière ?

Le G20 va se saisir de la flambée des prix alimentaires provoqués notamment par la sécheresse dans certains pays comme les Etats Unis. Autant dire qu’il ne faut pas s’attendre à grand-chose ; en premier lieu le G20 est un forum et non une instance de décsion, en second lieu, il s’est montré incapable de faire face à la crise financière qui a débuté en 2009 et qui continue.  Une réunion d’urgence du G20 serait en préparation.  Face à la flambée des prix alimentaires dans le monde, le G20 préparerait une réponse. Une réunion des vingt premières puissances économiques du monde en septembre ou en octobre pour discuter de cette situation serait en préparation, indique le Financial Times. Il s’agirait d’une première réunion de crise du Forum de réaction rapide, un nouveau mécanisme créé pour améliorer la réactivité des décisions au niveau international. Cette rencontre s’intègrerait en outre au Système d’information sur les marchés agricoles (Amis), une initiative soutenue par la France en 2011. Le nouveau gouvernement à quant à lui appelé fin juin le G20 à agir contre la volatilité des prix alimentaire.   Mais le représentant du G20 cité par le « FT » se veut rassurant. Selon lui cette rencontre n’est pas un signe de panique, mais une tentative d’éviter les politiques qui ont suivi la crise de 2007-2008. Les restrictions aux exportations et l’accumulation de stocks sont soupçonnés d’avoir alors amplifié la crise alimentaire qui a provoqué des émeutes dans une vingtaine de pays.  Il se peut par ailleurs que l’Onu évoque le cas du bio-éthanol à l’occasion de cette rencontre du G20. Le Forum économique mondial (FAO), l’un des organes onusien, s’est alarmé récemment de cette crise mondiale et demandé à Washington de réviser sa législation qui impose des quotas de bioéthanol. Cette suspension permettrait de réduire la tension sur les marchés et reporterait les activités agricoles sur l’alimentation.  Les prix du maïs, du soja et du blé ont bondit de près de 30% depuis le mois de juin. 

 

 

 

0 Réponses à “Prix alimentaires : le G20 : prêt à agir ; comme sur la crise financière ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol