• Accueil
  • > Intérim : encore en recul et -9% sur un an ; un mauvais signe pour la croissance

Intérim : encore en recul et -9% sur un an ; un mauvais signe pour la croissance

Intérim : encore en recul et -9% sur un an ; un mauvais signe pour la croissance

Mauvais signe pour l’emploi, mauvais signe pour la croissance, vendredi, les données publiées par Pôle emploi ont confirmé la chute de l’activité des intérimaires, considérée comme un indicateur avancé de l’évolution du marché du travail.  Fin juin, le nombre d’intérimaires s’est limité à 605.200, en recul, pour le troisième mois d’affilée, de 1,4 %. Ce total reste largement supérieur à ceux enregistrés au cœur de la crise en 2008 et 2009, mais il n’était pas redescendu aussi bas depuis plus de deux ans (mai 2010).  En juin, seul le secteur tertiaire a vu ses effectifs augmenter (+ 0,4 %), porté par leur légère progression dans le transport-entreposage et les administrations publiques. Dans l’industrie, qui emploie près d’un intérimaire sur deux, le recul, lié à celui de la production (lire ci-dessus), atteint 2,7 %, avec une forte chute dans le secteur automobile (- 9 %). Dans la construction, les effectifs intérimaires ont baissé de 1,9 %.  Sur un an, le repli, quasi continu, atteint désormais 9 % (voir graphique). Mi-2011, la France comptait ainsi 59.000 emplois intérimaires de plus. Aucune catégorie professionnelle ni tranche d’âge ne sont épargnées, mais le recul est plus marquée chez les femmes (- 9,8 %) que chez les hommes (- 8,7 %), chez les moins de 25 ans que chez les plus âgés, et chez les employés (- 8,5 %) et les ouvriers, qualifiés (- 7,3 %) ou non (- 11,6 %), que chez les cadres et les professions intermédiaires (- 6,2 %).

 

 

0 Réponses à “Intérim : encore en recul et -9% sur un an ; un mauvais signe pour la croissance”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol