• Accueil
  • > Etats-Unis : déficit en baisse mais encore à 1200 milliards et 8 % du PIB

Etats-Unis : déficit en baisse mais encore à 1200 milliards et 8 % du PIB

Etats-Unis : déficit en baisse mais encore à 1200 milliards et 8 % du PIB

 

Meilleurs résultats budgétaire pour les Etats- Unis mais un déficit annuel cependant proche de 8% (1200 milliards)  et une dette qui représente 100% du PIB. Avec de tels résultats n’importe pays serait en situation de faillite.  Mais la FED faiat ce qu’il faut, elle faiat tourner la planche à billets pudiquement appelée « politique accommodante ». En faiat elle se préoccupe surtout de la croissance quand la BCE s’intéresse aux déficits. Résultat, les Etats unis n’éviteront pas l’inflation mais peut-être la récession. Du coup les agences de notation et les préteurs se montrent tolérants  Le déficit de l’Etat fédéral américain s’est donc nettement réduit en juillet par rapport à l’année dernière, sous l’effet conjugué d’une hausse des recettes et d’une baisse des dépenses, selon des chiffres publiés vendredi par le département du Trésor. Le déficit de la première puissance mondiale a approché les 70 milliards de dollars contre plus de 129 milliards en juillet 2011. Cumulé sur les dix premiers mois de l’exercice budgétaire 2011-2012, le déficit budgétaire atteint 973 milliards de dollars, en baisse de plus de 11% par rapport à la même période de l’exercice précédent. Sur la même période, les recettes ont augmenté de 6% tandis que les dépenses sont restées stables. Sur un an, les dépenses ont en revanche nettement chuté (-12%) en juillet. Fin juillet, la Maison-Blanche a révisé à la baisse le déficit budgétaire pour l’exercice 2012, qui prendra fin en septembre, à 1.211 milliards de dollars (7,8% du produit intérieur brut), soit 116 milliards de moins que dans sa dernière projection en février. Selon toute vraisemblance, les Etats-Unis devraient donc accuser un déficit de plus de 1.000 milliards de dollars pour la quatrième année consécutive. Le thème du déficit de l’Etat s’est invité dans la campagne présidentielle américaine en raison des nombreuses craintes suscitées par ce qu’il est convenu d’appeler le « mur budgétaire » ( »fiscal cliff »). Sans accord au Congrès d’ici à la fin de l’année sur la réduction de la dette publique, qui représente environ 100% du PIB, certaines mesures de relance et réductions d’impôts expireront en même temps qu’entreront en vigueur des baisses automatiques des dépenses publiques. Dans le même temps, le plafond de dépenses autorisées par le Congrès pourrait par ailleurs être atteint.

 

 

0 Réponses à “Etats-Unis : déficit en baisse mais encore à 1200 milliards et 8 % du PIB”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol