• Accueil
  • > Temps de travail : 224 heures en moins pour les français par rapport aux allemands

Temps de travail : 224 heures en moins pour les français par rapport aux allemands

Temps de travail : 224 heures en moins pour les français par rapport aux allemands

 

 

Sujet pratiquement tabou : la réduction du temps de travail en France et notamment les 35 heures ; 35 heures décidées par la gauche et que la droite n’a pas voulu remettre en cause mais réaménager avec l’exonération des heurs sup. Retour à la case départ avec la suppression de ces exonérations. Bilan : 224 heures de travail en moins pour les français par rapport aux allemands et un surcoût du travail d’au moins 20%. Le pire c’est la culture RTT maintenant bien installée dans les esprits qui a largement contribué à dévalorisé la valeur travail. Sujet tabou par excellence, politiquement très incorrect ; les français salariés en moyenne travaillent trop peu (le contraire des non salariés), il ne faut pas le dire.  Le dernier rapport (parmi bien d’autres), publié en début d’année par l’institut Coe-Rexecode et fondé sur les statistiques d’Eurostat, montrait que la France était le pays - avec la Finlande - où les salariés à temps plein avaient la durée annuelle du travail la plus faible d’Europe: 1679 heures en moyenne en 2010. C’est 224 heures de moins que les Allemands, 177 heures de moins que les Britanniques, 134 heures de moins que les Italiens… Depuis la mise en place des 35 heures, la durée du travail des salariés à temps plein a régressé de 270 heures en moyenne! Pis, l’écart s’est creusé avec les non-salariés (professions libérales, commerçants, artisans, agriculteurs…), dont la durée du travail figure, elle, parmi les plus élevées d’Europe (2453 heures). Facteur aggravant, les créations d’emplois liées aux 35 heures - si elles ont été bien réelles au début des années 2000 - n’ont pas suffi à soutenir durablement le marché de l’emploi. Résultat, la France se retrouve aujourd’hui avec un chômage de masse et un coût du travail élevé (de 23 % supérieur à celui de l’Allemagne), en dépit des 22 milliards d’euros d’exonérations de charges sociales accordées chaque année aux entreprises pour «compenser» le passage de 39 heures à 35 heures sans perte de salaire. C’est le véritable boulet des 35 heures! Il représente, grosso modo, l’équivalent du budget annuel de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Maintenant avec le retour pur et dur aux 35 heures- surtout en période de crise- c’est l’assurance d’une progression irréversible du chômage car la compétitivité des entreprises est à nouveau amputée. Comment faire comprendre cette problématique à des politiques pour l’essentiel anciens fonctionnaires qui n’ont qu’une idée très vague de l’économie réelle ? Sans doute quand on sera au fond du trou ou au mieux d’ici deux ans quand on aura 1 million de chômeurs en plus.

0 Réponses à “Temps de travail : 224 heures en moins pour les français par rapport aux allemands”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol