• Accueil
  • > Baisse de la formation en alternance

Baisse de la formation en alternance

Baisse de la formation en alternance

 

Une contradiction de plus, affirmation de l’impérative nécessité de la formation en entreprise avec l’apprentissage ou l’alternance et de l’autre une diminution des postulants. Deux raisons sans doute à cela, la crise économique qui favorise l’attentisme et toujours des procédures administratives et des dispositions réglementaires inadaptées au milieu de travail.  La formation en alternance donne des signes de faiblesse. Sur le premier semestre, le nombre de contrats a baissé de 6 % par rapport à la même période de l’année précédente, avec 106.446 contrats contre 113.313, selon les dernières statistiques que vient de publier le ministère du Travail. Si l’on ne considère que les contrats ciblés sur les jeunes de moins de 26 ans, la baisse est même légèrement plus forte, à -6,3 %, avec 93.356 contrats contre 99.699 sur les six premiers mois de 2011.  Cela serait moins problématique si cette baisse était le résultat d’une panne en début d’année. Mais ce n’est pas le cas. Mai a été calamiteux, avec une baisse de plus de 27 % du nombre de contrats en alternance par rapport à 2011. Juin a été moins mauvais, à - 4,5 %, mais ce n’est pas satisfaisant, loin de là, car avec la fin du dispositif « zéro charge apprenti » au 30 juin, s’appliquant à toute embauche d’un alternant supplémentaire dans les entreprises de moins de 250 salariés, on pouvait s’attendre à un surcroît d’embauches lors du dernier mois d’application. Que l’évolution ait été négative veut dire que peu d’entreprises ont voulu anticiper des embauches pour bénéficier du zéro charge, ce qui n’est pas un bon signal pour la suite…  La professionnalisation, surtout celle ciblée sur les jeunes, est en moins bonne posture que l’apprentissage. Le ministère du Travail a enregistré 4.099 contrats d’apprentissage en juin, soit une diminution de 1,7 % par rapport à un an avant. Il a par ailleurs comptabilisé 7.080 contrats de professionnalisation, en baisse de 6 % par rapport à juin 2011. Le taux atteint -7,35 % si l’on ne considère que ceux de ces contrats de professionnalisation qui ont concerné des jeunes de moins de 26 ans, au nombre de 4.677 en juin dernier.  C’est assez logique que la professionnalisation soit plus touchée : plus courts (6 à 12 mois sauf exception), ces contrats sont beaucoup plus sensibles à la conjoncture que les contrats d’apprentissage. La situation n’a cependant pour l’heure rien à voir avec le choc de 2009, qui les avait vu plonger de 38 % au premier semestre par rapport au premier semestre de l’année précédente. Les chiffres à mi-année de l’alternance n’en constituent pas moins un signal d’alerte, alors que le chômage des jeunes a encore poursuivi sa progression en juin et que le gouvernement précédent avait multiplié les initiatives et les incitations ces dernières années pour faire progresser de manière soutenue ces dispositifs (lire ci-dessous). Un mauvais démarrage à la rentrée pourrait compliquer la tâche de l’exécutif, confronté à une dégradation rapide de l’emploi des jeunes.

 

0 Réponses à “Baisse de la formation en alternance”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol