• Accueil
  • > Juncker (Eurogroup) se lâche : l’Allemagne responsable de la crise

Juncker (Eurogroup) se lâche : l’Allemagne responsable de la crise

Juncker (Eurogroup) se lâche : l’Allemagne responsable de la crise

 

Sans doute parce qu’il est en fin de mandat à la tête de l’Eurogroup, Juncker critique sévèrement l’Allemagne. Il considère que Merkel et son gouvernement agissent surtout en fonctions des logiques intérieures à l’Allemagne. Il dit tout aussi clairement que l’Europe est bloquée car considérée par l’Allemagne comme une simple succursale allemande Il dit tout haut ce que beaucoup pensent en Europe. A savoir l’Allemagne ne considère que ses intérêts et ses positions intransigeantes vont couler l’euro. En bref le pire danger, c’est la dictature de l’Allemagne. Il aura fallu que les marchés secouent sérieusement la zone euro pour qu’un responsable mette les pieds dans le plat. « Il n’y a plus de temps à perdre » pour l’Espagne et la zone euro est prête à agir avec la Banque centrale européenne (BCE), déclare au Figaro Jean-Claude Juncker, qui précise qu’une décision sera prise d’ici quelques jours à l’examen des marchés. « Les taux se calment depuis que le président de la BCE, Mario Draghi, a dit, sagement, que tout sera fait pour préserver l’euro. Pour ce qui est d’agir, nous déciderons à l’examen des marchés d’ici à quelques jours. Il n’y a plus de temps à perdre », dit le président de l’Eurogroup dans un entretien à paraître lundi dans le quotidien français. « Je n’ai aucun doute que les décisions prises au sommet (européen du 29 juin) seront appliquées. Nous sommes arrivés à un point crucial. Mais il reste à préciser le rythme et la mesure. Nous agirons ensemble avec la BCE, sans toucher à son indépendance. Quand je dis ‘nous’, il s’agit du fonds de sauvetage FESF, c’est-à-dire des dix-sept gouvernements », poursuit-il. « Je ne veux pas aiguiser l’appétit des marchés, mais comme l’a dit Mario Draghi, cela se traduira par des résultats », ajoute le président de l’Eurogroup, ajoutant que Mario Draghi « dit tout haut ce que les chefs de gouvernement pensent tout bas ». Jean-Claude Juncker déplore « la dictature de la courte vue », estimant que les marchés « se trompent lourdement ». Le problème de l’Espagne, souligne-t-il, « sera réglé ». « Nous n’allons pas nous agenouiller devant les faux médecins des marchés. Cela vaut aussi pour l’Italie ». Il épingle en outre l’attitude de l’Allemagne, qu’il accuse de « faire de la politique intérieure sur le dos de l’euro ». « La zone euro n’est-elle plus qu’une succursale de la République fédérale? », lance-t-il.

0 Réponses à “Juncker (Eurogroup) se lâche : l’Allemagne responsable de la crise”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol