• Accueil
  • > L’Ile-de-France délocalise au Maroc un centre d’appel ; une contradiction de plus

L’Ile-de-France délocalise au Maroc un centre d’appel ; une contradiction de plus

L’Ile-de-France délocalise au Maroc un centre d’appel ; une contradiction de plus

 

Le STIF,  syndicat des transports financé par l’Ile de France, donc par l’argent public, va délocaliser un centre d’appel au Maroc. Une contradiction ? Sans doute. Dune coté un gouvernement qui ne cesse de critiquer les délocalisations-surtout des grandes entreprises ; de l’autre des élus socialistes qui choisissent la solution la moins coûteuse en délocalisation. La décision du Stif, l’autorité organisatrice des transports en Ile-de-France, de choisir un prestataire disposant d’une plate-forme téléphonique au Maroc menace 80 emplois en France, révèle le Parisien mercredi. « C’est la première fois qu’un marché public de relation client va partir à l’étranger, à l’heure où le gouvernement essaie de rapatrier les opérateurs télécoms en France », a dit Frédéric Jousset, co-président de Webhelp, qui détenait jusqu’à présent ce marché. Ce dernier a écrit au président du Stif, le président de la région Ile-de-France Jean-Paul Huchon (PS), et au ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg pour leur demander de revenir sur cette décision « au nom de l’intérêt général ».

 

0 Réponses à “L’Ile-de-France délocalise au Maroc un centre d’appel ; une contradiction de plus”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol