• Accueil
  • > Russie l’OMC: un pari risqué en ce moment

Russie l’OMC: un pari risqué en ce moment

Russie l’OMC:  un pari risqué en ce moment

La Russie adhère désormais à l’OMC ; une adhésion attendue depuis longtemps compte tenu de la puissance économique du pays ; ceci étant la question est de savoir si cette adhésion est bien placée dans l’agenda. En effet la crise qui s’étend comme une tâche d’huile au niveau mondial a pour caractéristique,  sous l’effet due concurrence exacerbée, de détruire  les tissus industriels structurellement faibles. Ce pourrait être le cas de celui de la Russie qui n’a pas encore faiat totalement sa mutation économique. En période de croissance mondiale  très faible voire négative, les tissus industriels structurellement peu compétitifs sont les premières victimes. La Douma, la chambre basse du Parlement, avait déjà voté le 10 juillet ce texte, suivie du Conseil de la Fédération, la chambre haute, le 18 juillet. « Le protocole établit la Russie comme membre de l’OMC », est-il écrit dans le communiqué.  La Russie, qui était la dernière grande puissance à ne pas être intégrée à l’OMC et avait obtenu en décembre dernier le feu vert des pays membres de cette organisation internationale à son admission, en deviendra alors le 156e Etat membre.  En entrant à l’OMC, la Russie doit notamment abaisser, ce qu’elle va faire à compter du 1er septembre, ses droits de douane, qui passeront de 9,5% en moyenne actuellement à 7,4% l’année prochaine, à 6,9% en 2014, puis à environ 6% en 2015, avait expliqué le ministre du Développement économique, Andreï Beloussov.  Cette mesure stimulera la concurrence en offrant aux producteurs étrangers un meilleur accès au marché russe, espère le gouvernement.  Les détracteurs du projet, notamment des députés communistes, craignent en revanche que cela ne permette aux étrangers d’inonder le marché de produits bon marché, signant l’arrêt de mort de nombreuses industries héritées de l’époque soviétique.  Le Parti communiste et le parti Russie Juste (centre gauche) s’étaient d’ailleurs tournés vers la Cour constitutionnelle pour tenter de bloquer la ratification du protocole, mais ils avaient été déboutés de leur requête.

0 Réponses à “Russie l’OMC: un pari risqué en ce moment”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol