• Accueil
  • > L’augmentation du Smic détruirait entre 1900 et 40 000 emplois !!

L’augmentation du Smic détruirait entre 1900 et 40 000 emplois !!

L’augmentation du Smic détruirait entre 1900 et 40 000 emplois !!

 

Non seulement les smicards auront du mal à percevoir augmentation généreuse consentie pas le gouvernement (en fait par les entreprises pour l’essentiel) mais on plus on va les culpabiliser de détruire des emplois, entre 1900 et 40 000. La fourchette est large, comme le manche de la louche qui sert à mesurer ce genre de conséquences. On a du évidemment se servir de modèles économétriques sophistiqués pour aboutir à de tels résultats. Certes les économistes sont utiles, indispensables même mais leur science est très approximative tout simplement parce qu’ils ne peuvent intégrer les réactions de acteurs aux évolutions des variables. Un chef d’entreprisse aura nécessairement l légitimaient  l’envie de maîtriser sa masse salariale, donc de l’ajuster pour tenir compte de l’évolution du SMIC. Il pourra aussi rechercher des gains de productivité pour compenser la hausse horaire ou encore opérer des changements de qualifications lors du renouvellement démographique de son entreprise. A ce niveau d’augmentions du SMIC, il est très difficile d’en mesurer les effets (y compris sur les salaires conventionnels de base percuté par le SMIC).  D’une manière générale, on peut considérer qu’une hausse des coûts affecte la compétitivité. Mais il fauta compter avec les capacités d’adaptation et l’évolution du marché. En bref l’écart même des conséquences, 1400 à 40 000 emplois supprimés témoigne du doute sur la pertinence de ces évaluations. Le « coup de pouce » au Smic de 0,6% entré en vigueur au 1er juillet pourrait détruire entre 1.900 et 2.800 emplois, selon une étude publiée mardi par deux économistes de l’OFCE. Notons aussi que la France forme deux spécialités en nombre les économistes et les psychologues et parmi ceux-ci certains sont plus proche des méthodes de  la médecine de Molière que de la démarche scientifique  Le Smic a été augmenté de 2% au 1er juillet, 1,4% au titre de l’inflation et 0,6% de « coup de pouce » exceptionnel. L’OFCE s’est intéressé à l’impact de ce plus. L’impact d’une hausse du salaire minimum avait auparavant été évalué à un chiffre bien supérieur par Francis Kramarz, l’un des experts du groupe sur le Smic. Selon ce dernier, une augmentation de 1% entraînerait la destruction de 25.000 emplois, soit 15.000 postes supprimés pour un « coup de pouce » de 0,6%.  La direction du Travail avait de son côté évalué en 2006 les destructions d’emplois dans une fourchette bien plus large, entre 4.000 à 20.000 pour 1% d’augmentation du Smic (soit entre 2.400 et 12.000 pour 0,6% de hausse, le montant du coup de pouce).  Les conséquences en termes d’emploi de la hausse du salaire minimum font l’objet de polémiques récurrentes. François Baroin a ainsi récemment dénoncé les choix du gouvernement Ayrault, évaluant entre « 30 et 40.000″ le nombre des postes supprimés du fait de la hausse du Smic de 2%.  Heyer et Mathieu Plane, les deux experts de l’Observatoire des conjonctures économiques auteurs de cette étude, ont retenu une méthodologie qui prend en compte les conséquences directes et indirectes de cette hausse du salaire minimum.  Selon eux, le « coup de pouce » détruirait 1.400 emplois et augmenterait le déficit public de 0,01 point de PIB.  Or pour compenser cette augmentation du déficit, les mesures nécessaires (hausse d’impôts etc…) seraient à l’origine de pertes supplémentaires d’emplois, le total se situant in fine dans une fourchette comprise entre 1.900 et 2.800 postes.

 

0 Réponses à “L’augmentation du Smic détruirait entre 1900 et 40 000 emplois !!”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol